Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les objections de la FOTA sur les budgets traduisent leur faiblesse selon Max Mosley

F1: Les objections de la FOTA sur les budgets traduisent leur faiblesse selon Max Mosley

Par ,

D'après GMM

La guerre est déclarée entre Max Mosley et les écuries de Formule Un, et les premiers tirs commencent au sujet des mesures de limitation des budgets.

Cette semaine, la FIA avec le soutien de Bernie Ecclestone, a choqué les équipes avec la ratification uniltérale de nouvelles règles.

La FOTA a contre-attaqué et obtenu gain de cause au sujet du système de points, mais la question de limitation des budgets pour l'an prochain n'est pas encoré réglée.

Un communiqué souligne "la déception et l'inquiétude" des équipes, mais le président de la FIA insiste sur le fait qu'il doit prendre les décisions.

"C'est une réponse faible," indique Max Mosley dans une interview au Daily Telegraph. "Ils savaient que nous voulions limiter les budgets, ils ne pensaient peut-être pas que nous allions l'appliquer."

"La plainte porte sur le fait que nous ne les avons pas consulté. Mais, nous avons beaucoup parlé avec Force India et Williams, et les deux équipes nous supportent. Je n'ai pas parlé récemment avec Dieter Mateschitz (Red Bull) mais je suis certain que cette mesure lui convient," ajoute Max Mosley.

"Tout ce que nous avons entendu des équipes jusqu'à présent est que 'nous avons fait un travail fantastique, nous avons réduit les coûts de 50 %'. Et après ? Le budget est passé de 300-400 millions de dollars à 150-200 millions de dollars. C'est certain que c'est énorme, mais je suis inquiet qu'ils aient encore de tels budgets de 150 millions en 2010 et 2011," explique le président de la FIA.

La limitation du budget à 45 millions de dollars pour 2010 est "provisoire". La vision de Max Mosley est de retourner à l'innovation des ingénieurs et d'accorder aux équipes plus de libertés techniques.

"Je pense que l'on pourrait limiter à 35 millions de dollars mais c'est mon opinion. Tous mes conseillers pensent qu'il faut davantage de budget. Quand tout le monde sera un peu calmé, ils verront que cette mesure est évidente pour la Formule Un. Je ne veux pas changer l'identité de ce sport, mais un budget de 30 millions de dollars est déjà bien supérieur à toutes les autres séries."

Max Mosley sait qu'il n'est pas le plus apprécié lors les réunions de la FOTA, mais il veut se présenter pour un cinquième mandat à la présidence de la FIA.

"Il est vrai que si les équipes de F1 votaient, je ne serais pas confiant (pour une victoire). Mais les écuries n'ont jamais voté. Parmi les autorités sportives nationales, il semble qu'il y ait beaucoup de support pour que je reste," confie Max Mosley.