Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Sept moyens infaillibles d'augmenter votre prime d'assurance auto

Sept moyens infaillibles d'augmenter votre prime d'assurance auto

Par ,

Malgré votre désir de réduire votre prime d'assurance auto, vos actions et vos décisions pourraient bien entraîner l'inverse. Vous n'êtes pas le seul, d'ailleurs. Plusieurs personnes se demandent pourquoi leur prime continue d'augmenter alors que celles de leurs parents, amis et collègues diminuent.

En général, tout dépend du risque, plus précisément le risque que doit prendre votre assureur afin de prolonger votre couverture. Donc, plus vous posez un risque élevé en tant que conducteur, plus votre compagnie d'assurance voudra augmenter votre prime.

Voici sept scénarios qui ne manqueront pas d'inquiéter votre assureur, dont un qui a des répercussions sur presque tout le monde.

1 – Vous faire prendre en état d'ébriété au volant
Conduire sous l'effet de l'alcool ou des drogues indique que vous étiez prêt à courir le risque de provoquer un accident, dans quel cas votre compagnie d'assurance doit payer pour les dommages et les blessures qui en résultent. Pour elle, vous représenterez alors un risque énorme dans les années à venir.

Non seulement votre prime augmentera, mais vous pourriez éventuellement vous voir refuser une police d'assurance. Il vous sera par conséquent très difficile d'obtenir une nouvelle police d'une autre compagnie sans que la prime soit élevée.

2 – Modifier votre véhicule à l'aide de pièces dispendieuses
Les modifications permettent d'améliorer le look ou la performance d'un véhicule. Or, votre assureur pourrait y voir un risque supplémentaire, l'incitant à augmenter votre prime.

Un système d'échappement trafiqué, une suspension abaissée ou un moteur rendu plus puissant, par exemple, peut affecter la tenue de route et la sécurité du véhicule, rendant la conduite de celui-ci plus risquée. Des changements esthétiques, comme des jantes haut de gamme, peuvent entraîner des coûts de réparation ou de remplacement supérieurs, ce qui accroît également le risque pour l'assureur.

3 – Provoquer une collision
Le meilleur moyen d'augmenter votre prime d'assurance auto sans le vouloir est de provoquer un accident. Rien n'indique plus clairement à votre compagnie que vous risquez davantage de soumettre une réclamation à l'avenir. Selon votre dossier de conduite et votre assureur, le montant pourrait doubler.

Certaines compagnies d'assurance auto offrent des polices qui pardonnent. Celles-ci s'appliquent habituellement aux conducteurs ayant un dossier immaculé qui viennent de causer un premier accident. Si c'est votre cas, vous devez savoir que la compagnie ne pardonnera pas vraiment votre accident; elle évitera seulement d'augmenter votre prime comme elle devrait le faire normalement. Si vous provoquez un deuxième accident, rien ne protégera votre prime.

4 – Acheter un véhicule ayant une mauvaise cote CLEAR
Un des critères utilisés par les compagnies d'assurance auto pour évaluer le risque est le type de véhicule que vous conduisez. Chaque voiture, camionnette ou VUS se fait évaluer en fonction de son historique de sinistres via la tarification automobile selon la sinistralité canadienne (mieux connue sous l'acronyme CLEAR). Ceux qui ont généré moins de réclamations et/ou des réclamations moins élevées obtiennent des cotes inférieures (les autres facteurs étant identiques) et vice versa.

Si vous achetez un véhicule ayant une mauvaise cote CLEAR et que votre ancien véhicule avait une bonne cote, votre compagnie d'assurance augmentera fort probablement votre prime.

5 – Ajouter des protections inutiles à votre police
Chaque province et territoire du Canada oblige les conducteurs à se prémunir d'une police d'assurance auto qui comprend une garantie d'indemnités en cas d'accident, une responsabilité civile de même qu'une assurance pour les conducteurs non assurés, sous-assurés ou non identifiés. Il existe aussi des protections optionnelles qui, pour certaines personnes, augmentent inutilement la prime.

Par exemple, la garantie de collision ou versement ainsi que la garantie d'accident sans collision ni versement sont facultatives et dispendieuses. Ceux qui possèdent un véhicule âgé de faible valeur n'en ont pas besoin; autrement, ils gaspillent leur argent.

6 – Diminuer vos franchises
Les franchises sont des montants que vous acceptez de débourser lors de votre réclamation. Par exemple, si votre voiture a subi 2 000 $ de dommages et que vous avez une franchise de 750 $, vous devez payer ce montant avant que la compagnie d'assurance couvre les 1 250 $ restants.

Plus les franchises sont élevées, moins l'assureur y voit un risque, car vous assumez une plus grande partie des coûts en cas de sinistre. Par conséquent, si vous décidez de réduire vos franchises, votre prime d'assurance augmentera systématiquement.

7 – Ne pas comparer les taux
Techniquement, ceci n'entraîne pas une hausse de votre prime. Par contre, à long terme, le fait de ne pas soumissionner auprès de différentes compagnies d'assurance vous obligera peut-être à payer plus cher qu’un autre pour les mêmes couvertures.

Les compagnies d'assurance auto se livrent une forte concurrence et les taux varient donc beaucoup d'une à l'autre. Pour un même client et une même police, la différence entre la prime la plus basse et la plus élevée représente quelques centaines de dollars. À défaut de comparer les soumissions d'assurance de plusieurs compagnies sur une base régulière, vous finirez par payer trop cher. Bref, mieux vaut magasiner!