Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une Subaru à moteur central ? Les rumeurs refont surface

En 2016, des rumeurs concernant l’éventuelle production d’une voiture sportive à moteur centrale chez Subaru planaient à travers l’industrie. Puis, comme de nombreuses informations qui circulent dans le milieu, elles ne se sont pas matérialisées. En fait, on a plus de chance de voir apparaître ce sur quoi Hyundai table avant que Subaru accouche finalement de son bolide.

Concrètement, la firme coréenne développe actuellement ce qu’on se plaît à nommer une Veloster à moteur central. C’est peut-être la raison pour laquelle les rumeurs d’un produit similaire refont surface chez le petit constructeur japonais. Selon ce qu’on peut entendre à travers les branches, le projet ne serait pas mort.

C’est le magazine Japonais Best Car qui rapporte que le modèle que préparerait Subaru serait en fait devenu une voiture sportive hybride. Peu de détails sont transmis sur celui-ci, mais ce dernier serait équipé d’un bloc 4-cylindres turbo disposé à plat ainsi que d’une unité électrique. Deux options de traction seraient étudiées, soit un travail combiné des deux sources pour animer les roues arrière, ou la pose du moteur électrique sur l’essieu avant pour l’obtention d’une répartition stratégique de la motricité… et du poids, on le devine.

Le projet n’a pas reçu l’aval de la haute direction, il est important de le mentionner. Ce qui est intéressant, c’est de voir et de comprendre l’approche de Subaru avec tout cela. La firme doit d’abord s’assurer que ce type de modèle trouverait une bonne oreille en Amérique du Nord et spécialement aux États-Unis, le marché qui représente le pain et le beurre Subaru. Si la voiture ne se vend pas aux États-Unis, ce ne sont pas les marchés de la Chine, de l’Europe et du Japon qui vont garantir sa pérennité.

Quant au style qu’emprunterait un tel bolide, le mystère plane aussi. On se souviendra du prototype Viziv de performance dévoilé en 2017, mais il ne faudrait pas s’y fier, surtout que Subaru a tendance à passablement modifier et adoucir les lignes de ses produits lorsqu’ils passent de la planche à dessin à celles de la production.

Encore un autre cas où il faudra se montrer patients avant d’en apprendre un peu plus, mais voilà le genre de véhicule qui pourrait être fort intéressant.