Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La production américaine de Subaru atteint quatre millions

Subaru, on ne vous apprendra rien, n’est pas le plus gros des constructeurs automobiles, même si son portfolio a pris du volume au cours des dernières années. Conséquemment, on fête les étapes importantes avec un œil différent, car les objectifs le sont tout autant.

Cette semaine, c’est l’usine américaine de Lafayette, en Indiana, qui a été l’hôte de l’un de ces moments marquants ; la compagnie y a assemblé sa quatre millionième voiture.

Ce qui est remarquable, outre le simple chiffre, c’est que l’endroit est le seul où l’entreprise fabrique des véhicules à l’extérieur du Japon.

« Il s’agit d’une étape importante pour notre compagnie et nos partenaires. Nous en avons parcouru du chemin depuis la construction de notre premier véhicule il y a 30 ans. »

- Scott Brand, le premier vice-président de Subaru of Indiana Automotive

Faites le calcul, l’usine de Lafayette a ouvert ses portes en 1989. Elle a été témoin des moments plus difficiles vécus par la compagnie au cours des années 90. Elle emploie aujourd’hui 5700 personnes et est en mesure de produire 370 000 véhicules par années. Là-bas, on peut voir défiler les Legacy, Ascent, Impreza et Outback sur les chaînes d’assemblage.

Photo : Subaru

Et, à tout seigneur, tout honneur, c’est une Outback de couleur grise qui a été la voiture marquant l’atteinte des quatre millions d’unités fabriquées. En 2017, alors que Subaru célébrait les trois millions de véhicules produits à l'usine, ce fut également une Outback qui avait été désignée.

Le véhicule représente aussi un tournant et le passage à d’autres objectifs pour le plan alors que dès juillet, la nouvelle Outback 2020, qui a été présentée au dernier Salon de l’auto de New York, y sera construite en remplacement de l’actuelle.

Note amusante, les quatre millions de véhicules fabriqués à Lafayette n’ont pas tous été des Subaru. En 1989, l’entreprise y fabriquait des modèles Legacy et… Isuzu. D’autres produits de cette marque, de même que le Honda Passport des années 90 et la Toyota Camry, plus récemment, y ont été fabriqués.