Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru réussit à diminuer considérablement les coûts de réparation

Subaru réussit à diminuer considérablement les coûts de réparation

Par ,

Communiqué de presse
Source: Insurance Institute For Highway Safety

Des pare-chocs qui ne parent pas les chocs et qui se traduisent par des réparations coûteuses à la suite de collisions qui auraient dû être mineures, voilà la norme pour les voitures évaluées lors des essais de choc à basse vitesse de l’IIHS. Cependant, la Subaru Legacy 2010 est une exception à la règle. Les pare-chocs de la Legacy ont été considérablement améliorés par rapport à ceux de sa prédécesseure de 2007-2009. La nouvelle Legacy a reçu la cote « acceptable » lors d’une série d’essais destinés à évaluer et comparer la résistance des pare-chocs lors d’accidents courants. À l’opposé, la Legacy précédente est qualifiée de « faible ». Quinze des 17 voitures intermédiaires évaluées par l’IIHS ont reçu la cote « minime » ou « faible » en matière de protection des pare-chocs.

Subaru Legacy 2010 jugée acceptable

« Le résultat de la Legacy démontre ce que les constructeurs peuvent accomplir lorsqu’ils se soucient de la prévention de dommages résultant des collisions à basse vitesse qui surviennent tous les jours », estime le vice-président directeur de l’IIHS, Joe Nolan.

La Legacy est la cinquième voiture à recevoir la mention « acceptable » de l’IIHS pour le rendement de ses pare-chocs, aux côtés de la Ford Focus, la Mazda6, la Scion xB et la smart fortwo. Aucune voiture n’a reçu la cote « bon » à ce jour. La Legacy est la première voiture mise à l’essai par l’IIHS qui limite les dommages aux pare-chocs lors des quatre essais, et elle est la première voiture où l’estimation des réparations est inférieure à 1 000 $ pour les quatre essais.

L’IIHS accorde aux pare-chocs une cote de « bon », « acceptable », « minime » ou « faible » selon leurs résultats dans quatre essais de choc : chocs frontal et arrière pleine largeur à 10 km/h et chocs frontal et arrière de coin à 3 km/h. Chaque véhicule est lancé sur une barrière en acier imitant le pare-choc d’une voiture, l’amortisseur en plastique et le couvercle flexible de la barrière simulant les amortisseurs et les couvercles de pare-chocs en plastique. Ces essais ont pour but de stimuler l’amélioration des pare-chocs et d’en augmenter la résistance lors de collisions réelles.

La Legacy s’est le plus améliorée dans l’essai de choc frontal pleine largeur. Le modèle 2007 a occasionné plus de 4 000 dollars de dommages (coût déterminé à partir de pièces 2009 et de coûts de la main-d’œuvre), où le pare-choc s’est encastré dans la barre. En revanche, le modèle 2010 n’a encouru que 900 dollars de dommages lors du même essai.

« Subaru a apporté de simples modifications au pare-choc avant de la Legacy », explique M. Nolan, « et elles ont été récompensées par une facture de réparation moins salée. » Par rapport au nouveau modèle, la Legacy 2007 a subi des dommages presque cinq fois plus importants lors de cet unique essai à 10 km/h. La grande différence est que le renfort de pare-choc de la Legacy 2010 est un peu plus haut, 15 cm plus larges et plus de 3,8 cm plus loin du sol. Cela a permis d’éviter l’encastrement du pare-choc dans la barrière. De plus, le renfort de pare-choc s’étend aux coins de la voiture afin de protéger les phares et les ailes.

« La Legacy l’emporte haut la main sur ses rivales en matière de protection du pare-choc », affirme M. Nolan. « Ces modifications courantes aideront à diminuer les coûts de réparation à la suite d’une collision à basse vitesse. »
 
Rendement des pare-chocs et coûts de réparation de la Subary Legacy 2007-2009 c. 2010
 CoteFrontal pleine largeurFontal coinArrière pleine largeurArrière coinMoyenne Pondérée
Legacy 2010Acceptable847 $850 $903 $778 $855 $
Legacy 2007-09Faible4049 $1275 $1169 $1233 $2157 $

Subaru Legacy 2007 jugée faible



photo:IIHS