Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru XV Crosstrek : Pour la conquête des routes de campagne

Subaru XV Crosstrek : Pour la conquête des routes de campagne

Par ,

Avec près de 9 kilomètres accidentés parsemés de plongeons et d'ascensions dans le gravier, le chemin menant au chalet d'un de mes amis est un des parcours les plus divertissants qu'il m'ait été donné de pratiquer. Virages en épingle qui descendent abruptement pour aboutir à quelques centimètres à peine de marécages profonds, suivis d'une rapide remontée dans un virage en dévers à travers une pinède dans le but ultime de nous mener au chalet en moins de huit minutes, voilà une des grandes joies de mes étés.

Universitaire créatif, Syd ne jure que par Subaru. Qui plus est, c'est justement sa foi inébranlable dans son petit Legacy AWD qui a provoqué notre première rencontre, vers la fin des années 90 : il avait sorti mon tout nouveau Dakota bien enfoncé dans un banc de neige en plein blizzard.

D'aussi loin que je me souvienne, il y a toujours eu dans l'allée de Syd de drôles de familiales utilitaires de tout acabit. Récemment pourtant, il a remis en question son amour des Subaru à cause de leurs piètres rendements en matière d'économie de carburant et s'est activement mis à la recherche d'autres véhicules.

Mais voilà. Quel autre véhicule possède le cachet inimitable d'une Subaru? Bien sûr, il existe plusieurs VUS et multisegments tout à fait capables, et la plupart d'entre eux affichent une excellente consommation de carburant. Mais aucun n'a autant de caractère, mis à part les marques allemandes pour qui veut bien débourser le double, sinon plus, du prix. D'ailleurs, qui voudrait exposer un coûteux véhicule à une laborieuse route en gravier? La Volvo XC70 s'était nettement démarquée au niveau du caractère et de la respectabilité, mais avait perdu bien des points sur le plan de l'économie de carburant.

J'ai récemment eu l'occasion de conduire le nouveau Subaru XV Crosstrek, un multisegment compact qui vise le marché des banlieusards en ascension sociale de moins de 35 ans. Avec son modèle à peine plus stylé que les familiales traditionnelles, Subaru souhaite que son XV Crosstrek devienne un véhicule de « conquête » et qu'il éloigne les acheteurs des marques grand public.

Subaru XV Crosstrek 2013 vue 3/4 avant
Photo: Lesley Wimbush

Le XV Crosstrek est équipé de la réputée traction intégrale symétrique de Subaru et offre le dégagement le plus élevé de sa catégorie (tout en possédant le centre de gravité le plus bas de ce segment, que l'on doit à la disposition surbaissée de son moteur Boxer).

Un volant électrique d'une grande précision et une excellente tenue de route rendent ce multisegment agréablement maniable, sans parler de la boîte de vitesse offerte avec crans courts et bien espacés et un embrayage agréable et ferme. La transmission CVT offerte en option, l'une des meilleures que nous ayons testées, ne présente aucun effet de « bande élastique ». Mieux encore, équipée de cette transmission, le XV Crosstrek aurait une consommation de carburant de 8,2 L/100 km en ville et de 6,0 L/100 km sur la route.

Avec son revêtement de plastique robuste, son plateau pour compartiment à bagage en option et - contrairement à ses concurrents - sa capacité de remorquer 680 kg, avouons que ce serait du gaspillage de limiter le XV Crosstrek au pavé urbain.

Ascension urbaine? Je pense que non. Ce Subaru est fait pour l'aventure.

Routes de campagne : Je crois que vous avez là un adversaire de taille.