Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Superbe victoire de Jacques Villeneuve au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt

Superbe victoire de Jacques Villeneuve au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt

Par ,

Superbe victoire de Jacques Villeneuve au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt

Notre Jacques Villeneuve national, « l'oncle », comme on aime le surnommer ici, au Québec, a servi toute une démonstration aux milliers de
Céline, la charmante épouse de Jacques, est toujours à ses côtés pour le soutenir dans ses courses. Il est toujours très plaisant de la revoir dans les paddocks. (Photo: Dany Flageole)
spectateurs rassemblés les 17, 18 et 19 février au circuit Yvon-Duhamel pour la 24e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt.

L'an dernier, Villeneuve avait mis un terme à une vingtaine d'années de disette en signant une victoire lors du 23e Grand Prix de Valcourt. Il a réédité son exploit en 2006 en tissant une victoire magistrale de fil en fil, au grand plaisir des milliers de fans qui scandaient à tue-tête le nom de Jacques le long de la ligne de départ-arrivée du circuit. Ceux qui se trouvaient au bord de la clôture tapaient fort sur les planches de contreplaqué, cognant à tout rompre malgré la température avoisinant les - 20 °C. Pendant la finale, la frénésie de Villeneuve était palpable, au moment où il a salué de la main les
Tour d'honneur pour le champion de la 24e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt. Cette deuxième victoire d'affiliée a semblé facile pour Villeneuve, mais ce dernier a tenu à préciser en entrevue après l'épreuve qu'il avait travaillé très fort pour réparer sa machine après son accident de la course préliminaire, plus tôt en matinée. (Photo: Dany Flageole)
spectateurs, trois tours avant l'arrivée. Il faut de l'assurance pour oser un tel geste, mais Jacques semblait tout simplement imbattable... et il devait en être conscient!

Le matin même, lors d'une ronde préliminaire, notre « coco national » avait causé toute une frousse en quittant brutalement la piste au premier coin, alors qu'il détenait une confortable avance et qu'il semblait filer vers une qualification aisée. En entrevue, après la finale, Jacques a avoué candidement avoir eu une « brain failure ». « C'est moi, le coupable, je suis rentré trop loin, trop fort! Excusez-moi, mais j'en ai pris une "crisse de bonne" », a-t-il lancé, en parlant de son atterrissage dans les bottes de foin.

Plusieurs étaient inquiets, en voyant apparaître l'ambulance dans le coin où s'est produit cet accident stupide, mais, heureusement, c'est surtout l'orgueil de Jacques Villeneuve qui a été blessé, davantage que son vieux corps. « J'ai vraiment perdu le souffle et j'ai vu des étoiles. Tout ce que je voulais savoir, lorsque j'étais étendu sur le sol, c'est si j'étais blessé
Le vétéran Jacques Villeneuve est prêt pour le départ de la finale de la série Pro Champ 440, qu'il remportera avec facilité devant ses principaux adversaires, soit Terry Wahl, de Greenbush, au Minnesota, sur Polaris, et P.J. Wandershield, sur Artic Cat. (Photo: Dany Flageole)
gravement. Une douleur et des contusions au dos. J'ai mal au pouce, mais pour le reste, ça va aller. La machine n'a pas trop de dommages. Le radiateur, la cabine et les skis pliés, mais rien pour nous empêcher de participer à la finale. »

De retour quelques heures plus tard avec une motoneige totalement revue et réparée, Jacques s'est emparé de la position de tête dès le départ de la finale Pro Champ 440 et a mené pendant les 15 tours de la course, comme à chaque épreuve du samedi. Cette année encore, il aura réussi à faire taire ses détracteurs et à être très impressionnant du début à la fin du week-end, avec des victoires à répétition, mis à part l'accident du dimanche matin.

Le vétéran pilote de Saint-Cuthbert, champion en titre du Eastern Pro Tour, l'a donc emporté dimanche, sur Ski-Doo, devant son plus sérieux rival, l'Américain Terry Wahl, du Minnesota, sur Polaris, et P.J. Wandershield, sur Artic Cat, le champion mondial de Eagle River.