Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Sur la route de l'Amérique du Nord : Le plan de BMW pour sa série 1

Sur la route de l'Amérique du Nord : Le plan de BMW pour sa série 1

Les moteurs 6 cylindres, la seule voie pour BMW en Amérique du Nord Par ,

Les moteurs 6 cylindres, la seule voie pour BMW en Amérique du Nord

Plus petite et plus abordable, la nouvelle série 1 de BMW suit la tendance des nouveaux modèles compacts sport/de luxe. (Photo : BMW Canada)
La série 1 de BMW, le dernier prolongement de la gamme de la prestigieuse marque allemande, suit les traces de Mercedes-Benz et Audi en développant des voitures compactes sport/de luxe plus petites et plus abordables. Le fabricant de Munich a dit-on incarné dans son nouveau modèle les mêmes éléments de conduite dynamiques des plus grandes BMW sans se convertir à la traction avant, ce qui serait un accroc à l'image de marque de l'entreprise.

Initialement, BMW ne voulait pas s'avancer sur un quelconque plan visant à offrir la série 1 en Amérique du Nord, mais l'annonce d'Audi au sujet de l'arrivée de sa nouvelle A3, ainsi
Malheureusement, l'arrivée de la série 1 en Amérique du Nord se voit parsemée de nombreuses embûches. (Photo : BMW Canada)
que la menace potentielle que représente la nouvelle Volvo S40 les a obligé à changer leur fusil d'épaule.

Il y a, toutefois, de nombreuses embûches sur le parcours. Les dirigeants de BMW ressentaient que la série 1 actuelle, avec ses petits moteurs à 4 cylindres, ne ferait pas le poids face à ses rivales suédoises et allemandes qui offrent des moteurs de 5 et 6 cylindres, respectivement, ce dernier offrant même une puissante version turbocompressée en sommet de gamme. Bien que les petites BMW européennes soient typiquement animées par des 4 cylindres, BMW a laissé tomber le 1,8 litres de la série 3, d'abord choisi pour améliorer son image, pour relever la barre encore un peu plus, et y implanter un 6 cylindres.

Une autre sérieuse embûche pour l'arrivée de la série 1 en Amérique du Nord est que le seul modèle disponible est une cinq portes, mais une sedan s'en vient, et sera la premier modèle à se pointer sur nos côtes. (Photo : BMW Canada)
Un autre question qui trouble BMW, et qui pourrait bien être une raison qui retarde les débuts nord-américains de la série 1, est que la seule carrosserie disponible présentement est une cinq portes. Ayant remarqué que Mercedes-Benz peine à vendre la classe C dans sa version coupé sport, et ayant déjà essayé de vendre leur série 3 compacte (les Ti) à la fin des années '90 sans trop de succès, BMW a bien compris que les nord-américains n'ont pas le même appétit que les européens ou les asiatiques pour les « hatchback ».

Pas de problème, BMW n'a besoin que d'attendre le développement de nouvelles carrosseries et l'installation du 6 cylindres entre les jambes de suspension avant. Des rumeurs de l'intérieur disent que la marque bavaroise n'offrirait qu'un seul 6 cylindres dans la série 1, et on parle du nouveau N52 de 2,5 litres, récemment révisé pour les nouvelles 325i (E90). En admettant que ce soit le cas, la 125i se présenterait avec 218 chevaux, dans sa configuration européenne, et 184 livres-pied de couple, ce qui représente un avantage de 68 chevaux et de 36 livres-pied sur le modèle
BMW croit que peu de nord-américains s'intéresseront à la « hatchback » bavaroise à 5 portes, malgré un récent regain de popularité de ce segment. Aussi, BMW attendra que d'autres carrosseries soient développées, comme cette coupé qui deviendra la série 2.
à essence courant, la 120i. Si l'on considère le poids plutôt léger de la série 1, elle devrait pouvoir atteindre les 100 km/h en 6 secondes et quelques.

Alors que je disais que le N52 serait le seul 6 cylindres offert, il est possible que BMW introduise un second moteur 6 cylindres en ligne pour la série 1, une fois la lignée bien établie en Amérique. Une version plus petite, de 2 litres, pouvant servir d'entrée de gamme, et qui développerait entre 170 et 180 chevaux. Une telle addition permettrait à BMW de concurrencer des modèles de haute performance comme la VW Golf GTI de 200 chevaux, aussi bien que des voitures comme la Volvo S40 avec le 2,4 litres, ou encore l'Acura TSX.