Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Targa Terre-Neuve : la Nissan GT-R relève le défi

Targa Terre-Neuve : la Nissan GT-R relève le défi

Par ,

Le Rallye Targa de Terre-Neuve, présenté à compter du 12 septembre prochain, est l’une des épreuves automobiles les plus exigeantes du continent. Durant 5 jours, près d’une centaine de voitures sillonnent les quelques 2200 kilomètres de route, dont 20% sont fermées, de cette province canadienne.

Nissan GT-R 2009

Mais attention, l’épreuve n’est pas que réservée aux voitures de rallye. Il s’agit à la fois d’une épreuve de vitesse et de régularité que se disputent plusieurs types de voitures différentes, allant des simples sous-compactes aux grandes voitures de performance, ces dernières étant regroupées dans la section plus compétitive.

Et cette année ne fera pas exception à la règle avec l’arrivée, sur les routes terre-neuviennes, de la Nissan GT-R, un monstre de puissance qui tentera de se hisser sur le podium de cet événement international.

Au volant de la Nissan, le pilote Steve Millen, assisté d’un représentant du magazine Car & Driver au poste de copilote. Évidemment, une équipe complète de mécanos et d’aides techniques supporteront les deux participants.

Le Targa de Terre-Neuve est l’une des courses les plus difficiles de sa catégorie, où la puissance n’est pas nécessairement la clé du succès. Il faut en effet savoir que chacune des manches est chronométrée, et que les équipes doivent respecter un chrono calculé à la seconde près, faute de quoi elles seront pénalisées.

Et même dans les zones sécurisées, certaines règles de sécurité, comme l’interdiction de rouler à des vitesses plus élevées que 200 kilomètres à l’heure par exemple même si l’équipe est en retard, nécessitent une vigilance constante du copilote. Mentionnons enfin que ni le pilote ni son copilote ne voient le circuit avant la course, et ils doivent se fier aux directives indiquées dans le livre de course remis le jour même de l’événement.

Plusieurs canadiens, et plusieurs journalistes, ont participé au Targa au cours des sept dernières années. Le Torontois Jim Kenzie, au volant d’une Mini Cooper S avait bien fait, gagnant sa catégorie, tandis que le Québécois Marc Lachapelle a terminé au 6e rang du classement général l’an dernier, au volant de la seule voiture hybride du plateau, la Lexus GS 450h.

Signalons que plusieurs classes regroupent les véhicules lors du Targa. Les moins expérimentés se mesurent dans la classe Touring, courue au volant de voitures non modifiées, alors que les experts sont divisés en plusieurs catégories, selon l’âge et la cylindrée du véhicule. La Nissan GT-R fera donc partie de cette dernière catégorie.


photo:Nissan