Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Think poursuit son expansion mondiale et annonce une nouvelle usine de montage aux É.-U.

Think poursuit son expansion mondiale et annonce une nouvelle usine de montage aux É.-U.

Par ,

Tel que rapporté par Think

OSLO, Norvège – Le fabricant scandinave de véhicules électriques (VE) THINK a annoncé aujourd’hui des plans pour lancer la production de la THINK City à Elkhart County, en Indiana, et pour son lancement sur le marché nord-américain.

Le pionnier mondial de VE compte commercialiser la THINK City, un des premiers VE urbains au monde capables de rouler sur l’autoroute, aux États-Unis plus tard cette année. L’entreprise prévoit investir 43,5 millions de dollars pour l’amélioration des installations et de l’équipement à Elkhart County, et l’usine pourrait commencer à monter des véhicules dès 2011.


Les investissements de THINK à Elkhart County permettront la fabrication de plus de 20 000 véhicules par année. L’entreprise a commencé à livrer la dernière génération de son modèle THINK City en Europe le mois dernier.

La THINK City est une voiture entièrement électrique sur mesure destinée à un usage urbain. Elle peut rouler à vitesse de croisière sur plus de 160 km sur une seule charge en ne produisant aucune émission nocive. Il s’agit du premier VE au monde à obtenir la marque CE européenne et à satisfaire les exigences d’homologation de l’Union européenne (certificat M1). Afin de respecter ces strictes normes, la THINK City a subi des essais exhaustifs et fait l’objet de plusieurs centaines de simulations et corrélations informatiques.

La production européenne de la THINK City est déjà entamée en Finlande conjointement avec Valmet Automotive, qui fabrique également les modèles Boxster et Cayman pour Porsche AG. La production se poursuivra à Valmet Automotive afin de répondre à la demande du marché européen, où le véhicule a déjà été commercialisé dans certains marchés de VE clés tels l’Autriche, le Danemark, les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne et la Suède.

Selon Richard Canny, directeur général de THINK, « Nous sommes extrêmement heureux d’annoncer nos plans pour une deuxième usine de montage THINK aujourd’hui. La situation évolue rapidement pour l’entreprise en Europe à la suite du lancement de la production en Finlande et la commercialisation subséquente à la fin de 2009. Le temps est venu de répéter le processus sur le marché nord-américain, et il n’y a pas de meilleur point de départ que l’Indiana. »

« L’Indiana devient rapidement un chef de file de l’élaboration de technologies sophistiquées et propres. Il y a un avenir pour cette industrie, et les VE représentent le point de convergence des secteurs automobile et énergétique. Nous sommes fiers de participer à cet effort de réinvention et de réinvestissement dans la construction automobile aux États-Unis », poursuit-il.

En choisissant l’Indiana pour ses activités de fabrication en Amérique du Nord, THINK emboîte le pas au fabricant de batteries au lithium-ion d’Indianapolis, EnerDeL. Ener1, la société mère d’EnerDeL, détient 31 % des parts de THINK. En plus des primes offertes par l’État d’Indiana et Elkhart County, THINK compte profiter du programme de financement ATVM (Advanced Technology Vehicles Manufacturing) du Department of Energy pour établir son usine.



photo:Think