Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premier coup d’œil sur le Toyota Tundra 2022

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Cavan, Ontario – C’est dans une grange reculée du comté de Peterborough, en Ontario, que l’aile canadienne de Toyota avait stationné deux exemplaires de préproduction du nouveau Tundra 2022. La camionnette pleine grandeur, (au cas où vous l’ignoreriez) avait grandement besoin de renouveau après quatorze années de loyaux services sans changement majeur.

En vérité, la nouvelle mouture avait déjà été exposée sur le net par le biais de quelques photos aguichantes de détails. Puis, une image de piètre qualité montrant une vue de trois quarts avant du modèle TRD Pro a fuité. Le géant nippon n’a eu d’autre choix que de publier une version haute résolution de cette photo pour calmer les amateurs impatients d’enfin découvrir ce modèle.

La plus récente livrée du camion ne sera pas une menace pour l’hégémonie des trois grands constructeurs américains, mais elle pourrait susciter l’intérêt de propriétaires qui ne sont pas vraiment attachés à leur modèle américain, et voire même attirer certains acheteurs désireux de faire l’acquisition d’un pickup de qualité, un pickup plus fiable, un pickup plus durable quoi !

Ces trois qualificatifs ont été employés à quelques reprises par l’ingénieur en chef de Toyota USA, Mike Sweers, lors de la présentation à laquelle nous avons assisté. Le principal intéressé avait du mal à cacher son enthousiasme pour les camionnettes. Son amour pour les pickups se sentait même sur écran d’ordinateur qui nous a permis d’assister en direct à une conférence.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Toyota Tundra 2022
Photo : V.Aubé
Toyota Tundra 2022

Au moment d’écrire ces lignes, nous ne pouvons pas partager d’impressions de conduite, mais ça ne devrait pas tarder puisque Toyota Canada doit bientôt nous convier à une journée d’essais, et ce avant l’arrivée du modèle qui est prévue pour la fin de l’année. En revanche, les deux Tundra que nous avons vus nous ont permis de constater à quel point la nouvelle génération s’annonce prometteuse. Voici d’ailleurs ce qui a retenu mon attention pendant cette heure et demie passée à tourner autour du nouveau modèle.

Design renouvelé
Lancé en 2007, le Tundra a été fortement révisé en 2014, mais avec les années et la refonte de toutes les autres camionnettes pleine grandeur, le pickup de Toyota avait du mal à cacher son âge avancé.

Pour 2022, le grand frère du Tacoma change son approche de manière plus drastique. Non seulement la plateforme TNGA (pour Toyota New Global Architecture) est de nouvelle facture, mais la tôle aussi!

Le bouclier avant reçoit une calandre de grand format (le mot est faible ici) flanquée de deux blocs optiques juchés sur de faux grillages noirs. Celle de l’édition TRD Pro est plus agressive avec l’imposant T-O-Y-O-T-A qui se substitue à l’écusson de la marque et à ses feux auxiliaires à DEL.

Toyota Tundra TRD Pro 2022, avant
Photo : V.Aubé
Toyota Tundra TRD Pro 2022, avant

D’ailleurs, cette livrée qui est conçue pour la conduite hors route voit son capot coiffé de deux panneaux en plastique noir, ainsi que par de contours d’ailes au fini exclusif. Les jantes noires et rouges issues du catalogue de la firme BBS sont également uniques à ce modèle phare.

Même son de cloche pour l’arrière où le hayon adopte une signature embossée « TRD Pro » et une finition similaire à celle des contours d’ailes. De profil, le nouveau Tundra se démarque par son montant de pare-brise noir et le découpage de la vitre des portes arrière, qui remonte vers le haut. Règle générale, le nouveau modèle respire la robustesse.

Deux cylindres en moins, deux turbos en plus et même un peu d’électricité!
Comme c’est de plus en plus la tendance dans l’univers de la camionnette pleine grandeur, la cylindrée des mécaniques diminue au fil des saisons. Le bon vieux V8 de 5,7 litres a donc été remercié après ses nombreuses années de dur labeur. Son remplaçant, un V6 de 3,5 litres gavé d’énergie par une paire de turbocompresseurs, livre 389 chevaux et 479 lb-pi de couple. Si les huit chevaux supplémentaires représentent un modeste gain, le couple s’est nettement amélioré avec un gain de 78 lb-pi.

Toyota Tundra TRD Pro 2022, moteur
Photo : V.Aubé
Toyota Tundra TRD Pro 2022, moteur

Mais, ce n’est pas tout, car Toyota veut que son nouveau pickup mise sur la puissance et la performance. Il y a donc une variante hybride basée sur le même moteur suralimenté à 6 cylindres. Baptisé i-Force Max, elle développe 437 chevaux et 583 lb-pi de couple grâce à l’apport d’un moteur-générateur inséré entre le moteur essence et la boîte de vitesses automatique. Ce petit moteur électrique est alimenté par une batterie de 1.8 kWh dissimulée sous la banquette arrière. Les livrées hybrides perdent donc cet espace de rangement habituel à l’arrière. Mais... bon... personne ne s’en plaindra, car cette version devrait en principe consommer un peu moins de pétrole !

Ce moteur sera le seul choix pour la livrée TRD Pro, tandis qu’il sera offert parmi les options des livrées Limited, Platinum et 1794.

Mentionnons aussi l’arrivée d’une nouvelle boîte de vitesses automatique à 10 rapports, qui n’aurait cependant rien à voir avec une autre transmission semblable offerte par Lexus, nous a-t-on assuré. Cette boîte devrait contribuer à réduire la consommation du Tundra. Pour en être certain, il faudra toutefois attendre quelques semaines afin de découvrir les cotes officielles.

Toyota Tundra 2022, intérieur
Photo : V.Aubé
Toyota Tundra 2022, intérieur

Un habitacle à la hauteur des attentes
Les consommateurs habitués aux produits Toyota ne seront pas dépaysés en apercevant la planche de bord du nouveau Tundra. On remarque notamment la présence de gros boutons, d’une panoplie d’espaces de rangement ici et là et même d’un bon vieux levier pour la boîte automatique à 10 rapports. Dans les livrées moins cossues, un petit écran de quatre pouces de largeur prend place derrière le volant, tandis qu’un deuxième écran, tactile celui-là, s’invite au centre de cette planche de bord massive avec ses buses de ventilation intégrées.

Dans les livrées plus dispendieuses, un écran d’information de 12,3 pouces de largeur ajoute un peu de vie à une cabine habillée principalement de teintes foncées, tandis qu’un vaste écran tactile de 14 pouces est si large qu’il affecte la largeur des buses de ventilation au centre. Même s’il s’agissait de livrées de préproduction, la qualité d’assemblage semblait déjà au rendez-vous, et ce, malgré la présence de matériaux qui ne répondent pas aux standards du constructeur.

Un choix plus étoffé
En plus des livrées plus luxueuses Limited, Platinum, 1794 et TRD Pro, Toyota va aussi ramener les écussons plus accessibles que sont les livrées SR et SR5. Deux cabines seront au catalogue : Double Cab ou CrewMax avec quatre portes pleine grandeur. Cette dernière pourra être jumelée à une boîte d’une longueur de 5,5’ ou 6,5’. Quant aux livrées munies d’une cabine Double Cab, elles sortiront de l’usine texane avec une boîte de chargement de 6,5’ ou de 8,0’.

Toyota Tundra TRD Pro 2022, trois quarts arrière
Photo : V.Aubé
Toyota Tundra TRD Pro 2022, trois quarts arrière

Un ensemble optionnel TRD Hors route (qui n’est pas aussi avancé que celui installé sur la livrée TRD Pro) comprend notamment des jantes TRD de 18 pouces (ou de 20 pouces sur les versions Limited et 1794), une calandre TRD, une suspension calibrée pour la conduire hors route, des plaques de protection, des garde-boue, un pommeau du levier de vitesses recouvert de cuir et de l’écusson TRD. Les versions 4x4 ont aussi droit à un différentiel à glissement limité électronique, un système multiterrains et un régulateur de vitesse lente.

L’ensemble TRD Sport, de son côté, peut être ajouté aux livrées SR5 4x4 avec l’une ou l’autre des cabines disponibles. L’ensemble inclut des jantes TRD de 20 pouces, une grille TRD, une suspension TRD abaissée et un pommeau TRD en cuir.

Le système TSS 2.5 pour tous
On l’observe depuis quelques saisons : Toyota mise de plus en plus sur sa suite de dispositifs de sécurité Toyota Safety Sense et à bord de son nouveau pickup, la version 2.5 du système est de série sur tous les modèles. La liste de systèmes qu’elle réunit est simplement trop longue à énumérer !

Toyota Tundra 2022, deuxième rangée
Photo : V.Aubé
Toyota Tundra 2022, deuxième rangée

Une nouvelle suspension, un nouveau châssis et une expérience de conduite plus douce ?
Toyota nous a livré une tonne d’informations à propos de son nouvel outil de travail sous roues. Après ce premier contact avec le camion, ce qu’il nous manque, ce sont des impressions de conduite. Toutefois, on devine que le nouveau châssis à caissons, qui a été élargi à l’arrière pour procurer plus de stabilité, fera du Tundra un camion plus agréable à conduire et plus confortable.

Le remplacement à l’arrière des ressorts à lames au profit d’un système multibras qui, de surcroît, peut être jumelé à une suspension pneumatique se veut également de bon augure pour ceux et celles qui passent beaucoup d’heures derrière le volant de leur camionnette.

Nous pourrons juger de toutes ces nouvelles améliorations dès qu’un de ces véhicules sera mis à notre disposition.

Toyota Tundra TRD Pro 2022, écusson sur capot
Photo : V.Aubé
Toyota Tundra TRD Pro 2022, écusson sur capot
Photos :V.Aubé
Photos du Toyota Tundra 2022