Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Très bientôt: du diesel à teneur ultra faible en soufre

Très bientôt: du diesel à teneur ultra faible en soufre

Shell Canada complète la modernisation de deux raffineries au coût de 400 millions $ Par ,

Shell Canada complète la modernisation de deux raffineries au coût de 400 millions $

Volkswagen Canada, dont plus de 40 % des clients optent pour les modèles à moteur turbodiesel (TDI), sait dorénavant que les acheteurs de véhicules neufs sont prêts à dépenser plus pour bénéficier d'une
Plus de 40 % des clients de Volkswagen Canada optent pour les modèles à moteur turbodiesel (TDI). (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
meilleure économie de carburant, réduire les émissions polluantes et accroître la fiabilité à long terme de leur véhicule. Mercedes-Benz fait elle aussi la promotion du diesel de ce côté-ci de l'Atlantique, tandis que Jeep connaît beaucoup de succès avec son Liberty CRD.

En fait, la seule chose qui empêche les moteurs diesels d'être plus acceptés et populaires en Amérique du Nord, c'est l'absence d'un carburant diesel «propre» à teneur ultra faible en soufre. Ce dernier est pourtant disponible en Europe et dans d'autres régions du globe. Le fait que le nouveau diesel ne contienne que des traces de soufre le rend presque inodore, ce qui
Le plus récent prototype de voiture sport d'Audi, la R10, qui a dernièrement remporté les 12 Heures de Sebring, est alimenté par un moteur diesel. (Photo: Audi Sport)
répond au principal reproche formulé par les consommateurs d'ici. Moins de soufre et de meilleurs filtres à particules engendrent moins d'émissions polluantes, éliminant ainsi presque toute fumée noire durant les accélérations. Les moteurs diesels modernes sont par surcroît plus silencieux que leurs prédécesseurs, sans parler des accélérations qui sont souvent plus vives grâce à un couple nettement supérieur à bas régime.

Vous voulez une preuve de leur performance? Le plus récent prototype de voiture sport d'Audi, la R10, a dernièrement remporté les 12 Heures de Sebring, devenant la première voiture à moteur diesel à gagner un événement aussi prestigieux, et ce, à sa toute première course à vie!

En dehors du Canada, des constructeurs comme Toyota, Honda, Nissan, Mazda, Mitsubishi et même Chrysler, Ford et GM produisent des véhicules équipés de turbodiesels propres et ultra efficaces. Les consommateurs canadiens ne veulent pas être en reste. Pour cela, il faut développer un carburant diesel à teneur ultra faible en soufre pour distribuer dans les stations-service. La plupart des compagnies pétrolières travaillent
En dehors du Canada, plusieurs constructeurs offrent des moteurs diesels. Ici, ils ne sont que trois. (Justin Couture, Canadian Auto Press)
d'arrache-pied pour y arriver, d'autant plus que le 1er juin arrive à grands pas. C'est en effet la date à laquelle entre en vigueur la nouvelle réglementation fédérale en matière de diesel, qui vise à diminuer d'environ 90 % les oxydes de nitrogène et les particules de matière émises par les véhicules à moteur diesel.

Or, Shell a fait savoir la semaine dernière que deux hydrotraiteurs de carburant diesel, construits au coût de 400 millions $ aux raffineries de Montréal-Est et de Scotford, en banlieue d'Edmonton, sont maintenant en mesure de réduire les taux de soufre de son carburant diesel destiné aux véhicules routiers à moins de 15 parties par million, soit 90 % de moins que les taux antérieurs.

«Shell a démontré sa capacité d'accomplir un grand projet de construction comme celui-ci dans un marché du travail qui présente des défis et à le réaliser en toute sécurité, en respectant les délais et le budget», a déclaré David Weston, vice-président principal des produits pétroliers
Volkswagen est le plus important vendeur de véhicules à moteur diesel en Amérique du Nord. Le nouveau carburant à teneur ultra faible en soufre développé par Shell l'aidera encore plus. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
chez Shell Canada Limitée. «Cet investissement de taille pour réduire le soufre dans le carburant contribuera à améliorer la qualité de l'air de tous les Canadiens, ce qui s'inscrit dans l'engagement de Shell à l'égard du développement durable.»

Rappelons que Shell est devenue le premier raffineur national en mesure de produire de l'essence à faible teneur en soufre lorsqu'elle a mis en service ses hydrotraiteurs d'essence vers la fin de l'année 2002, après un investissement de 150 millions $. Cette réalisation a apporté de multiples bénéfices, notamment au plan environnemental. Les deux nouveaux projets d'hydrotraiteurs de carburant diesel ont fourni des retombées économiques importantes pour les collectivités du Québec et de l'Alberta. Environ 1800 emplois ont été créés dans les domaines de la construction et de l'ingénierie contractuelle au cours de la période de pointe des projets.
Gallerie de l'article