Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Uber maintenant interdit en Allemagne

Uber maintenant interdit en Allemagne

Par ,

La société de VTC (voitures de tourisme avec chauffeur) Uber ne peut plus exercer ses activités en Allemagne, selon un jugement rendu par un tribunal de Francfort le 25 août et rendu public le 2 septembre. Ainsi, Uber pourrait recevoir une amende de 250 000 euros (près de 360 000 dollars) pour chaque course effectuée par l’intermédiaire de l’application.

Évidemment, ce service qui permet aux usagers de faire appel aux services d’un chauffeur privé par le biais de l’application s’est rapidement attiré les foudres des sociétés de taxis, qui voient fondre une partie de leurs revenus. D’ailleurs, cette action en justice a eu lieu après une plainte déposée par Taxi Deutschland, qui regroupe plusieurs compagnies de taxis.

Dans le jugement rendu plus tôt, la justice allemande soutient que les chauffeurs Uber ne respectent pas la législation du pays car ils ne disposent pas des autorisations nécessaires. Les chauffeurs privés peuvent transporter des passagers pour des courses à prix coûtant, non assujetties aux taxes; dans le cas d’Uber, qui prélève une commission sur chaque trajet, le tribunal estime que l’entreprise américaine contrevient ainsi à la loi allemande.

Uber a déjà signifié son intention d’en appeler du jugement, d’autant plus que selon la société, la demande pour son service était en nette progression dans le pays et qu’elle songeait déjà à s’étendre à d’autres villes telles que Cologne et Stuttgart d’ici la fin de 2014.

Présente dans une vingtaine de pays dont le Canada, Uber fait face à de nombreuses critiques, accusée tantôt de concurrence déloyale, tantôt de ne pas offrir une rémunération adéquate à ses chauffeurs.

Source : lemonde.fr