Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un amour de Coccinelle : la Beetle nommée Choupette

Un amour de Coccinelle : la Beetle nommée Choupette

Par ,

Aurait-on pu choisir une autre voiture pour jouer la vedette dans « Un amour de Coccinelle » et la série de films qui ont suivi? Bien évidemment, la réponse est non. Tous ceux qui en ont déjà conduit une seront d'accord avec moi.

La Volkswagen Beetle originale, affectueusement surnommée la Coccinelle, possédait un charme et un caractère incomparables. Plus de 21 millions d'exemplaires ont été produits au fil des ans et à peu près tous les propriétaires de cette petite merveille reconnaîtront qu'elle avait une personnalité bien à elle.

Je me rappelle très bien l'une des premières voitures que j'ai achetées, une Beetle 1966 vert foncé qui appartenait autrefois à ma mère. Comme la batterie avait rendu l'âme et que son remplacement m'aurait coûté cher, j'ai passé deux années complètes à démarrer la voiture en la poussant. D'ailleurs, j'en ai fait un art. Quant à l'argent économisé, je l'ai investi... dans la bière!

Je pourrais vous raconter plusieurs autres histoires et anecdotes concernant ma vieille coccinelle – et bon nombre d'entre vous sauraient sans doute exactement de quoi je parle. Sinon, je vous recommande fortement d'en conduire une le plus tôt possible, car tout mordu d'automobiles qui se respecte a une histoire de coccinelle à partager.

Un amour de Coccinelle
Photo: Walt Disney Studios

De toute évidence, les films et la série télé ont peint un portrait rose de la Beetle. Vous imaginez faire de la course avec cette bagnole? Avec des freins tellement faibles qu'il valait mieux songer à jeter l'ancre? Avec un moteur aussi explosif qu'une tondeuse? Et que dire de la direction floue? Du levier de vitesses qui donnait l'impression de brasser une allumette dans une boule de gomme?

La Beetle ne faisait définitivement pas partie des véhicules les plus sophistiqués et civilisés au monde, mais elle trouvait quand même le moyen de charmer au point de faire tomber en amour. Voilà qui est un peu étrange quand on repense à l'histoire de la voiture.

Conçue par Ferdinand Porsche, la Volkswagen Beetle a été commandée en 1933 par un certain chancelier allemand, qui voulait en faire la « voiture du peuple ». L'idée était simple : créer un véhicule au design rudimentaire pouvant transporter deux adultes et trois enfants à une vitesse de 100 km/h.

Personne à l'époque n'aurait pu anticiper le succès de la modeste coccinelle. Des millions d'exemplaires se sont répandus sur tous les continents. Plusieurs propriétaires l'ont modifiée, personnalisée et même transformée en une foule de moyens de transport, allant des voiturettes de plage jusqu'aux Lamborghini improvisées.

La Beetle a même fait sa marque sur les circuits (avec quelques modifications, bien entendu) et brillé lors de courses dans le désert. À bien y penser, le scénario d'une coccinelle qui remporte des trophées n'est peut-être pas si fou que ça.

Choupette la Coccinelle a joué dans six films, soit « Un amour de Coccinelle » (1968), « Un nouvel amour de Coccinelle » (1974), « La Coccinelle à Monte Carlo » (1977), « La Coccinelle à Mexico » (1980), « Un nouveau départ pour la Coccinelle » (1997) et « La Coccinelle : Tout équipée » (2005).

Malheureusement, la mienne n'a jamais remporté de prix ni de trophées. Elle n'a pas connu une grande carrière au cinéma non plus. Toutefois, je l'adorais et j'avais l'impression de pouvoir lire dans ses pensées, ce qui explique d'ailleurs la popularité des films en question.

Voici quelques sites intéressants pour les passionnés de la Beetle…

http://www.herbiemania.com/

http://lovebugfans.net/
http://www.lovebugcentral.com/