Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un monde fou

Un monde fou

Par ,

Pas une journée ne passe sans qu'une rumeur annonce la venue de Fernando Alonso dans une nouvelle équipe. Hier, Fernando s'en allait chez Honda. Demain, on affirmera qu'il va effectuer des essais pour Force India, pourquoi pas? C'est fou!

Mais Alonso chez Honda, ce n'est toutefois pas si ridicule que ça... Avec Ross Brawn en charge de la direction technique de l'écurie japonaise, et Alonso au volant, Honda aurait vite l'heure juste sur le potentiel réel de son châssis, de son moteur V10, de sa soufflerie et de son département de conception.

Mais attention : Toyota pourrait tout faire basculer, car Toyota F1 n'a toujours pas officialisé ses deux pilotes... On dit que ce sera Jarno Trulli et Timo Glock, mais un des deux pourra recevoir une importante somme d'argent pour laisser son baquet à Alonso si ce dernier choisit d'aller à Cologne. Mais l'absence d'un concepteur de génie chez Toyota doit un peu décourager le fier Espagnol d'effectuer ce choix.

La rumeur veut aussi qu'Alonso attende que le Conseil mondial de la FIA ait statué du sort de l'écurie Renault, accusé d'avoir espionnée McLaren, avant de fixer son choix. Puisqu'il y a jurisprudence dans ce domaine, Renault pourrait se voir imposer, si elle est trouvée coupable, une amende très salée de 100 millions de dollars. De quoi provoquer la colère du grand patron, Carlos Ghosn, qui n'est pas un grand amateur de sport automobile et qui pourrait bien décider de stopper le programme de F1. Alors Alonso attends.

Du côté de chez McLaren, il est indéniable que les relations sont tendues entre Ron Dennis et Mercedes. Malgré ses promesses, Dennis n'a pas livré la marchandise. Cela fait maintenant huit ans que Mercedes a décroché son dernier titre (avec Mika Häkkinen en 1999). Kimi Räikkönen, débauché à prix d'or de chez Sauber, n'a pas été titré. Pas plus de Juan Pablo Montoya. Pas plus que Fernando Alonso et Lewis Hamilton.

Il est évident que des membres du conseil d'administration de Mercedes-Benz doivent être excédés par le style de gestion de Ron Dennis. De plus, impliquée bien malgré elle dans le cyclone du « Stepneygate », la firme à l'étoile argentée est indirectement qualifiée de tricheuse... Mercedes pourrait donc choisir de vendre les 40 % de parts qu'elle détient dans McLaren afin de s'associer avec une autre équipe déjà en F1, ou bien avec une entreprise, comme HWA, avec laquelle elle possède des liens privilégiés.

Et que dire de l'écurie Force India ? Cette équipe de F1, née Jordan, a été vendue à plusieurs reprises et rebaptisée Midland, Spyker et puis Force India. Celle qui était la risée du paddock l'an dernier est soudainement devenue l'endroit « à la mode »! L'écurie indienne fera rouler pas moins de sept pilotes lors des essais de Jerez, début décembre. Même des vétérans, tels Ralf Schumacher et Giancarlo Fisichella, tentent d'y trouver refuge, c'est tout dire!

Et aujourd'hui, c'est Bernie Ecclestone qui déclare publiquement ce qu'il pense de tout cela! S'il n'y a pas d'action en piste, il y en a sur l'Internet!