Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un tank anobli

Un tank anobli

Par ,

Changements drastiques
Comme le nouveau Range a été développé sous le règne de BMW, il est normal d'y retrouver plusieurs éléments originaires de Bavière. Le moteur s'avère le principal legs du constructeur allemand qui fut propriétaire de Land Rover pendant un grand total de 12 mois. Le V8 de 282 CV n'est pas celui de la nouvelle 745i mais bien une version améliorée du moteur de l'utilitaire X5. Le châssis aussi a hérité du savoir-faire teuton, bien que la direction de l'équipe d'ingénieurs a été prise en charge par un type de Land Rover. La transmission automatique à cinq rapports ? Unique au Range Rover. Qu'est-ce qui est allemand, qu'est-ce qui est anglais, finalement ? Résumons en disant que l'ingénierie et les procédés de construction sont de BMW, tandis que le design et l'expertise 4x4 proviennent de Land Rover.Le fameux système Hill Descent Control, qui permet de descendre une pente escarpée en ne touchant pas au pédalier, surtout pas au frein, a d'abord été un succès instantané sur le Freelander. Le HDC du Range Rover innove en fonctionnant en mode Low ou High (alors que le Freelander n'a pas de vitesses basses), et demeure en place même si le conducteur freine.

C'est sur l'asphalte, entre la maison et le bureau ou jusqu'au chalet que le nouveau Range Rover se distingue manifestement de son prédécesseur. Le V8, soyeux et puissant, fournit ses 325 lb-pi de couple sans avarice, sur toute la plage du régime. Les fusées MacPherson font tout la différence en procurant une tenue de route équilibrée et confortable. Le dégagement pour la tête aurait pu gagner des centimètres supplémentaires, surtout à l'arrière, mais la cabine (offerte en trois variantes) n'a jamais été aussi belle, assemblée avec un soin maniaque et décorée avec un goût sûr.