Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une des dernières Rolls de Henry Royce atteint 325 000 $ chez Bonhams!

Une des dernières Rolls de Henry Royce atteint 325 000 $ chez Bonhams!

Par ,

La Rolls-Royce Phantom II est la dernière voiture créée de A à Z par Henry Royce. Or hier, lors de la vente aux enchères Bonhams qui avait lieu à Oxford, en Angleterre, un collectionneur a déboursé 325 000 $ pour un exemplaire de cette voiture : une superbe berline sport Rolls-Royce 40/50 hp Phantom II 1929 à carrosserie Weymann de H.J. Mulliner. Un bon résultat pour son vendeur puisque, avant la vente, sa valeur était estimée entre 285 000 $ et 315 000 $ (180 000 – 200 000 £).

Hier, lors de la vente aux enchères de Bonhams à Oxford, en Angleterre, un collectionneur s’est offert cette berline sport Rolls-Royce 40/50 hp Phantom II 1929 à carrosserie Weymann de H. J. Mulliner pour la somme de 325 000 $. (Photo: Bonhams)

Les historiens rappellent que la PII, lancée en 1929, a été la dernière Rolls-Royce à moteur 6-cylindres de forte cylindrée, dont le développement a été dirigé par Henry Royce, le co-fondateur de la marque qui mourut en 1933.

La PII n’était pas une simple évolution de la Rolls-Royce 40/50 hp (la Silver Ghost), contrairement au modèle qui l’avait précédée, la New Phantom, dévoilée en 1925 et qu’on surnomme aujourd’hui Phantom I. Elle bénéficiait d’un nouveau châssis équipé d’un type différent de suspension, de même que d’un nouveau moteur 6-cylindres-en-ligne de 7,7 litres.

La PII était une grande favorite des carrossiers de l’époque, comme H.J. Mulliner, qui ont bâti certaines des automobiles les plus prisées aujourd’hui parmi les collectionneurs.

La voiture vendue par Bonhams a le châssis numéro «61XJ». Elle a été achetée le 15 octobre 1929 par le capitaine Leslie George Wylde, un officier britannique connu pour la passion qu’il vouait aux belles voitures performantes.

Il vendra sa PII après quelques années. Elle aura alors une succession de propriétaires qui, chacun à leur tour, la personnaliseront plus ou moins. Puis, en 1947, elle sera entreposée durant une trentaine d’années environ.

Cette voiture a été restaurée à grand frais pour lui redonner son état original. (Photo: Bonhams)

En 2003, le propriétaire de la «61XJ», un autre officier du nom de Bill Borchert Larson, demande aux restaurateurs de la société britannique Alpine Eagle, d’Oxford, de la remettre dans son état d’origine. Ce projet durera 10 mois et coûtera environ 400 000 $.

Depuis, cette PII a parcouru environ 1 600 kilomètres et elle a remporté deux premiers prix au concours annuel du Rolls-Royce Enthusiasts’ Club, en Angleterre. Compte tenu de son état qualifié d’exceptionnel, par les spécialistes de Bonhams, il  y a fort à parier qu’on la verra bientôt dans les grands concours d’élégance, comme ceux de Pebble Beach et de Villa d’Este.