Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une Fiat 500 à 2 cylindres : un minimoteur dans une minivoiture

Une Fiat 500 à 2 cylindres : un minimoteur dans une minivoiture

Par ,

Si vous aimez les gros moteurs ou vous croyez qu’il n’y a pas place au changement, ne lisez surtout pas ce qui suit. L’avenir de l’automobile ne vous enchantera pas. Je vous avertis, arrêtez ici!

Photo: Fiat

Bon, tant pis pour vous. Vous avez peut-être entendu parler que Chrysler est sur le point d’émasculer son fameux HEMI. Le nom sera encore employé, mais seulement pour des applications très spécifiques et limitées. On référera désormais au moteur à petit bloc de 345 pouces cubes comme d’un simple V8 de 5,7 litres.

Cela dit, la grande nouvelle de l’heure nous vient de Fiat, récemment devenue propriétaire du constructeur américain. Sa petite et mignonne citadine, la 500, recevra bientôt un moteur bicylindre. C’est exact : «bi» comme dans «deux»! Elle deviendra ainsi la seule voiture à deux cylindres sur le marché européen et, si jamais elle traverse l’Atlantique un jour, sur le marché nord-américain également. Selon Automotive News, le seul autre véhicule à moteur semblable au monde est la Nano du fabricant indien Tata.

Développant 85 chevaux, le moteur TwinAir de 875 cc de cette Fiat 500 permettra à la compagnie italienne de conserver son titre de gamme de véhicules la moins polluante en Europe. Évidemment, si Chrysler-Fiat décide de l’importer ici, elle s’avérera le modèle le plus propre et le plus efficace qui soit. À noter que deux versions additionnelles seront offertes : une plus modeste de 65 chevaux et une autre avec turbocompresseur qui génère 115 chevaux.

Au dire de Fiat, la 500 bicylindre munie d’une boîte semi-automatique émettra seulement 92 grammes de CO2 par kilomètre et consommera 4,1 litres de carburant aux 100 kilomètres. Dans le cas de la boîte manuelle à cinq rapports, ces chiffres passeront respectivement à 95 g/km et 4,2 L/100 km.

On pourrait même voir une variante partiellement hybride du système TwinAir de même qu’une nouvelle transmission à double embrayage. Ici, le taux d’émissions pourrait descendre sous les 80 g/km.

Photo: Fiat


Gallerie de l'article