Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une question de couleur: entrevue avec Jon Hall de Ford

Une question de couleur: entrevue avec Jon Hall de Ford

Par ,

Comment un constructeur choisit-il les couleurs disponibles avec tel ou tel modèle? Pourquoi ne peut-on pas acheter une Lincoln MKZ jaune serin ou un Ford Escape orange clair? Voilà des questions que plusieurs consommateurs se posent.

Notre journaliste Justin Pritchard a donc interviewé l'expert en peinture chez Ford, Jon Hall. Officiellement responsable en chef des couleurs et des matériaux, ce dernier a bien voulu nous expliquer comment les palettes de couleurs sont déterminées, quelles couleurs sont les plus populaires et à quoi il faut s'attendre dans les années à venir.

Jon Hall

JP: Qui décide des couleurs que peuvent prendre chacun de vos modèles? Est-ce uniquement une décision prise à l'interne?


JH: Le choix des couleurs relève d'abord de notre équipe de design, mais nous recueillons aussi beaucoup de commentaires à l'extérieur afin d'en arriver à la meilleure palette possible. Nous avons d'ailleurs un groupe qui se spécialise dans le design automobile, la mode, l'esthétisme, les textiles et les arts. Nous sommes constamment à l'affût des dernières tendances, et ce, dans divers domaines. Nous visitons un grand nombre de salons et d'expositions -- pas juste automobiles -- afin de tâter le pouls des consommateurs.

Par ailleurs, nous menons des études de marché et organisons ce qu'on appelle en marketing des «focus groups», non seulement auprès du public mais aussi des concessionnaires. Bref, nous voulons savoir ce qui attire le plus les gens.

JP: À quel point l'image de la marque est-elle importante? Par exemple, pourquoi n'est-il pas possible de se procurer une Lincoln MKZ jaune serin?

JH: Les couleurs sont évaluées en fonction de leur impact sur le modèle et sur la marque en général. Vous pourriez personnellement être heureux de conduire une Lincoln jaune, mais nos études nous ont démontré que les couleurs exotiques n'attirent pas la majorité des clients de Lincoln. Nous voulons donc séduire le plus de consommateurs possible en respectant le caractère, le cachet et le prestige de nos modèles et de notre marque.

JP: À quelle fréquence les palettes de couleurs sont-elles renouvelées? Est-ce que cela dépend de chaque modèle ou est-ce la même règle pour tous?

JH: Nous créons de nouvelles couleurs à chaque année et nous les intégrons à nos palettes au gré des tendances et de l'évolution de notre gamme de produits. Par exemple, en 2009, nous aurons remplacé 45 % des couleurs offertes avec nos modèles 2007. Il s'agit du renouvellement de couleurs le plus important dans toute l'histoire de Ford.

JP: Quelle sera la prochaine mode en matière de peinture automobile?

JH: Les consommateurs auront plus de choix de couleurs et de finis. L'argent et le gris ont atteint leur point de saturation, même qu'ils sont sur le déclin. Que ce soit dans l'automobile ou dans d'autres industries, tout indique que la diversité des couleurs sera un élément essentiel au succès des entreprises.

Des finis comme le blanc perlé et le teinté clair sont très populaires. Vous verrez aussi de plus en plus de brillants et d'effets lumineux pour accentuer des couleurs existantes.

JP: Quelles couleurs sont les plus communes? Varient-elles selon le type de véhicule? La marque?

JH: Les couleurs les plus populaires sont celles qui paraissent invisibles dans la circulation. Le blanc, l'argent, le gris et le noir représentent au total plus de 60 % de tous les véhicules sur la route. Les couleurs plus vives qu'on remarque facilement comme le rouge, le bleu, l'orange et le vert sont minoritaires; on les observe davantage sur les bolides de performance.

Cela dépend aussi du luxe associé à une marque. En général, les compagnies haut de gamme comme Lincoln connaissent du succès avec les couleurs au fini métallique et les peintures spéciales à multiples couches, car leurs clients sont prêts à payer plus cher pour ces peintures riches.
photo:Justin Pritchard, Ford