Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Usine GM à Oshawa : assistons-nous à une renaissance?

Usine GM à Oshawa : assistons-nous à une renaissance?

Par ,

Oshawa, Ontario - Au terme du premier trimestre de 2010, les stratèges de GM esquissaient un large sourire lorsqu’ils ont annoncé que les ventes de la Camaro aux États-Unis avaient dépassé celles de la Mustang par près de 30%. Un succès qui a aidé le numéro Un américain à sortir du purgatoire où sa faillite de 2009 l’avait plongé.

Une Camaro de couleur «Synergy Green» progresse sur la chaîne de montage d’Oshawa. Présentée pour la première fois au SEMA Show de 2009, cette couleur est actuellement réservée aux Camaro 1LT équipées du V6. En 2011, elle sera disponible pour toutes les versions de Camaro. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)

Le succès commercial de ce Pony Car du nouveau millénaire a engendré un effet de bien-être chez des Canadiens aussi, à commencer par les employés de l’usine GM d’Oshawa, où il est assemblé. Nous l’avons constaté la semaine dernière lors d’une visite des lieux, à laquelle le service des relations publiques de GM Canada nous avait conviés.

Jamais je n’avais vu autant d’employés souriants, qui n’hésitaient pas à nous saluer et à nous parler librement. Jamais un fabricant ne nous avait laissés aussi libres de nous approcher des employés. Une usine, c’est une usine. Mais des employés souriants, accueillants et volubiles sur une chaîne de montage, ça c’est moins commun dans l’univers hyper syndicalisé de l’industrie automobile de l’Amérique du Nord.

Existence entrelacée
Oshawa et GM vont de pair, comme les hot-dog et le baseball. L’histoire de cette ville ontarienne est liée à celle du fabricant depuis que le Canadien Samuel McLaughlin a choisi d’y fabriquer des Buick sous licence en leur accolant son nom. C’était il y a plus de 100 ans... déjà.

Les décennies se sont succédé. La McLaughlin Motor Car Company a prospéré, puis elle a engendré GM Canada. La filiale a grandi dans l’ombre d’un géant américain présumé inébranlable, jusqu’au jour où la faillite faillit l’emporter, l’année dernière. Une débâcle qui a jeté un froid sur l’ensemble de l’Amérique du Nord et, tout naturellement, sur Oshawa et sa communauté.

Certains disent que la débâcle était prévisible. La fermeture, en 2008, de l’usine No. 2 d’Oshawa, où l’on assemblait des camionnettes Silverado et Sierra, l’annonçait peut-être en effet. À tout le moins, elle exacerbait une période trouble de GM Canada liée à la transformation de son entreprise mère, en quête de nouvelles ramifications mondialisatrices.

À gauche du coupé de couleur blanche, qui est sur la chaîne de montage, on aperçoit un châssis nu de couleur jaune qui révèle les formes du futur cabriolet Camaro. (Photo: Luc Gagné/Auto123.com)