Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L’usine Wolfsburg de Volkswagen reprend ses activités… avec prudence

Les activités ont repris aujourd’hui à l’usine Wolfsburg de Volkswagen, la plus grande et la plus importante du constructeur allemand. Cette relance survient dans un contexte particulier alors que les stocks de modèles invendus demeurent importants partout à travers le monde, la pandémie ayant fortement ralenti la demande en véhicules neufs.

Encouragée par la baisse des taux d’infection, l’Allemagne a assoupli ses règles de confinement et les constructeurs automobiles comptent sur la capacité du pays à suivre la situation de près afin de contenir le coronavirus, le tout pour remettre la plus grande économie européenne sur les rails.

Le groupe Volkswagen, qui possède les marques Skoda, Audi, Bentley, Porsche et Seat, relance également cette semaine la production au Portugal, en Espagne, en Russie, en Afrique du Sud, en République tchèque et en Amérique du Sud.

Ses plans reflètent ceux de ses rivaux Renault, Peugeot et FCA (Fiat Chrysler Automobiles). Cette dernière relance aujourd’hui ses activités à son usine Sevel qui est située dans le centre de l’Italie. La production va reprendre à un rythme variant entre 70 et 80 %.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Usine Volkswagen en Europe
Photo : Volkswagen
Usine Volkswagen en Europe

Pour en revenir à Wolfsburg, quelque 8000 travailleurs ont recommencé à assembler des voitures aujourd’hui, dont la Volkswagen Golf. Cette semaine, 1400 unités seront fabriquées, puis quelque 6000 dans une quinzaine de jours, a déclaré Volkswagen. La capacité de production de l’usine sera d’environ 10 à 15 % pour commencer et atteindra environ 40 % des niveaux d’avant la crise dans la semaine qui suit, a déclaré au groupe Reuters Andreas Tostmann, membre du conseil d’administration et responsable de la production chez Volkswagen.

« Le redémarrage de la plus grande usine automobile d’Europe après des semaines d’arrêt est un symbole important pour nos employés, nos concessionnaires, nos fournisseurs, l’économie allemande et pour l’Europe. »

-  Andreas Tostmann, Volkswagen

Volkswagen a bien sûr revu ses procédures pour y inclure des mesures d’hygiène supplémentaires. Les travailleurs sont invités à prendre leur température et à enfiler leurs vêtements de travail à la maison afin d’éviter l’entassement dans les vestiaires de l’usine. Des marquages supplémentaires ont été apposés sur le sol des installations afin que les travailleurs soient mieux à même de respecter les règles de distanciations de 1,5 mètre. Un temps additionnel est également prévu pour que les employés puissent désinfecter leurs outils et leurs surfaces de travail.

Ouvrier en masque, usine Volkswagen
Photo : Volkswagen
Ouvrier en masque, usine Volkswagen

Volkswagen a commencé à produire des composantes à ses installations de Braunschweig, de Kassel, de Salzgitter et de Hanovre au début du mois d’avril et a repris la fabrication de voitures à Zwickau et Bratislava le 20 avril, ainsi qu’à Chemnitz, le 23 avril.

Et l’Amérique du nord, là-dedans? Le 3 mai prochain, le géant mondial prévoit relancer la production à son usine de Chattanooga, au Tennessee.

Le fabricant travaille afin de réduire ses niveaux de stocks d’avant la crise. Il fonde ses espoirs sur la reprise de la demande alors que la vie publique reprend à l’intérieur de nombreuses régions d’Europe. Volkswagen a indiqué qu’environ 70 % de ses concessions en Allemagne avaient rouvert leurs portes la semaine dernière.

Tranquillement, on sent des signes de reprise. Espérons seulement qu’il n’en sera pas de même pour le virus.