Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Voitures autonomes : un premier projet-pilote lancé au Canada

Voitures autonomes : un premier projet-pilote lancé au Canada

L’Ontario devient un leader Par ,

Des voitures autonomes seront bientôt mises à l’essai dans le premier projet-pilote du genre au Canada, œuvre du ministère des Transports ontarien. Les tests débuteront sous peu avec des chercheurs et des ingénieurs de l’Université de Waterloo, du groupe Erwin Hymer et de BlackBerry QNX.

Rappelons que le 1er janvier 2016, la province est devenue la première au Canada à établir des balises pour l’essai de véhicules dits sans conducteur, pavant ainsi la voie à des compagnies qui désireraient approfondir leur recherche et développement de technologies de conduite autonome en Ontario.

L’annonce d’aujourd’hui survient aussi quelques mois après que General Motors du Canada ait confirmé son plan d’embaucher environ 700 ingénieurs pour travailler à la recherche et au développement des technologies de véhicules autonomes dans les régions d’Oshawa et de Markham, en Ontario.

« Notre projet-pilote a vraiment donné à l’Ontario l’occasion d’être un chef de file mondial en technologie d’automatisation, a déclaré Steven Del Duca, ministre des Transports de l’Ontario. Nous sommes ravis qu’Erwin-Hymer, QNX et l’Université de Waterloo soient les premiers candidats à tester leurs véhicules automatisés sur les routes de l’Ontario. Nous sommes impatients de travailler avec eux pour faire progresser l’innovation du secteur des VA dans l’environnement d’affaires dynamique de l’Ontario. »

Plus précisément, le centre de recherche automobile de l'Université de Waterloo, via son projet WATCar, surveillera une Lincoln MKZ pour en mesurer la performance et effectuera des essais sur route à différents niveaux d'automatisation. Le groupe Erwin Hymer fera de même avec un fourgon Mercedes-Benz Sprinter, tandis que BlackBerry QNX testera un véhicule Lincoln 2017 muni de systèmes automatisés.

Selon l’Institut des ingénieurs électriques et électroniques, les voitures autonomes représenteront 75 % de tous les véhicules en circulation d’ici 2040. Bien que leur développement ait progressé de façon incroyable au cours des dernières années, il leur reste toujours beaucoup de chemin à faire avant d’obtenir un accès légal complet à nos routes, encore plus pour gagner la confiance des conducteurs ordinaires.