Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen introduirait une version TDI du Tiguan en Amérique du Nord pour 2015

Volkswagen introduirait une version TDI du Tiguan en Amérique du Nord pour 2015

Par ,

Volkswagen offre des moteurs diesel dans ses voitures depuis belle lurette au Canada et aux États-Unis, mais ce n’est pas le cas de ses VUS/multisegments. Dommage, car plusieurs consommateurs aimeraient bien profiter des économies de carburant et du couple caractérisant les TDI. Cette semaine, des cadres du fabricant allemand ont annoncé une bonne nouvelle, en confirmant à Automobile Magazine, qu’ils espéraient commercialiser un Tiguan turbo-diesel en Amérique du Nord pour 2015, ce qui coïnciderait avec sa cure de rajeunissement.

Pour l’instant, il ne s’agit que d’ambitions, car certains obstacles pourraient se retrouver sur le chemin du constructeur. En effet, les coûts de fabrication et la capacité de Volkswagen de les produire en quantité suffisante pourrait potentiellement causer des ennuis.

Pour introduire les mécaniques TDI actuellement utilisées en Europe et respecter les normes d’émissions polluantes du Canada et des États-Unis, le constructeur devrait changer certaines composantes par d’autres plus coûteuses, ce qui pourrait faire grimper le coût du multisegment.

Précisément, un nouveau système de catalyseur (AdBlue) viendrait remplacer la cartouche de stockage d’oxyde d’azote que l’on retrouve généralement dans des plus petites cylindrées au diesel. L’ajout de cette technologie serait pertinente dans un modèle comme le Touareg, mais pourrait placer la Tiguan dans une fourchette de prix peu avantageuse.

Finalement, Volkswagen pourrait ne pas avoir la capacité de fournir ses moteurs TDI aux États-Unis en connaissant leur popularité en Allemagne et dans le reste de l’Europe, là où la plupart des Tiguan sont TDI. Comme les niveaux de vente en Europe seraient plus élevés qu’en Amérique du Nord, il est logique que le fabricant favorise les consommateurs du vieux continent.

Malgré tout, ces deux possibles embûches sont surmontables. Un travail de recherche et de développement pour réduire le coût de la mécanique, ainsi que quelques investissements au cours des quatre prochaines années dans les usines assemblant les mécaniques, donneraient fort probablement aux acheteurs nord-américains l’opportunité de mettre la main sur un mulisegment turbo-diesel.


Source :
egmCarTech via Automobile Magazine