Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un VUS électrique Lincoln sur plateforme Rivian dès 2022 ?

Lorsque Ford a annoncé des investissements de 500 millions de dollars américains dans la compagnie Rivian en avril dernier, les spéculations concernant les possibles utilisations par Ford de la plateforme de l’entreprise naissante ont commencé à circuler. 

Près de neuf mois plus tard, voilà qu’on commence à en savoir plus à travers les branches. Cette fois, c’est le site Reuters qui cite des gens près du dossier. Ces derniers affirment que Ford compte utiliser l’architecture Rivian pour donner vie à un VUS électrique au sein de la famille Lincoln. 

La base développée par Rivian a pu être vue pour la première fois au Salon de l’auto de Los Angeles, en 2018. À ce moment, la firme présentait ses deux premiers véhicules, le VUS R1S et la camionnette R1T. La production de ces derniers est prévue pour la fin de 2020. Les deux modèles sont attendus avec un ensemble de piles faisant 180 kWh, ce qui pourrait se traduire, dans le meilleur des cas, par une puissance d’approximativement 700 chevaux. En prime, on parle d’une autonomie autour de 600 kilomètres. Tout cela reste à voir, mais ça vous aide peut-être à comprendre l’intérêt que Ford pouvait avoir pour l’entreprise. 

Photo : Rivian

Quant à Lincoln, elle préparerait deux autres VUS électriques, toujours selon la source qui s’est confiée à Reuters. Un modèle de taille compacte serait offert vers la fin de 2021 ou au début de 2022 alors qu’une proposition appartenant à la catégorie des intermédiaires serait attendue en 2023. 

Un de ces modèles serait assemblé à l’usine Ford de Flat Rock. Cette dernière, qui est située au sud de Détroit (Michigan), est actuellement transformée pour devenir un centre important pour la fabrication de véhicules électriques et le développement de technologies reliées à la conduite automatisée. 

Ford compte aussi utiliser la plateforme MEB du groupe Volkswagen pour donner naissance à au moins un modèle électrique, peut-être plus. La firme de Dearborn travaille aussi au développement de ses propres structures. L’une d’elles a d’ailleurs fait ses débuts la semaine dernière à Los Angeles sous la controversée carrosserie du VUS Mustang Mach-E. 

Et c’est sans compter sur le Ford F-150 électrique qui est attendu. 

Clairement, la décennie 2020 va passer à l’histoire comme une étape majeure dans l’histoire de l’automobile.