Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Willys : Histoire

Willys : Histoire

Par ,

Vous savez sans doute que Willys est connue pour avoir fabriqué des Jeep, mais je parie que vous ne connaissez rien des autres créations de la compagnie.

Alors que les Jeep ont une histoire qui remonte à plus de 60 ans, à l'époque de la Seconde Guerre mondiale, celle de Willys -- l'homme et la compagnie -- a pratiquement été tout oubliée.


Si les ouvriers d'Overland Automobile Company avaient du travail après 1907, c'est grâce à John North Willys. L'usine en déclin, qui avait commencé à fabriquer des voitures en 1903, connaissait de sérieuses difficultés financières. En fait, ce n'était que le premier d'une série de malheurs qui allaient s'abattrent sur OAC.

John Willys est donc venu à la rescousse. Ce jeune entrepreneur de 34 ans a acheté 500 modèles Overland en vue de les revendre et a même avancé 10 000 $ en guise de dépôt. Afin de protéger son investissement, l'acheteur est rapidement devenu propriétaire majoritaire. En 1912, OAC a changé de nom pour Willys-Overland Motor Company et ses installations se trouvaient à Toledo, en Ohio.

Sous la direction de Willys, l'entreprise a non seulement survécu, mais elle a prospéré. De 1910 à 1919, son volume de production arrivait deuxième derrière celui de Ford avec son Model T.

En plus de vendre les modèles abordables de la série Overland, Willys a également produit des voitures plus dispendieuses alimentées par Knight. John Willys a rencontré Charles Knight en 1913 et il a tout de suite été impressionné par son moteur révolutionnaire à la durabilité sans précédent. En outre, la consommation d'essence et le bruit du moteur étaient faibles à souhait. Le seul inconvénient du design de Knight était son coût de production relativement élevé. C'est ce qui explique qu'on le retrouvait alors seulement dans de luxueuses automobiles européennes et nord-américaines vendues à petite échelle.

Après avoir obtenu une licence signée par M. Knight, Willys a donc entrepris de commercialiser des modèles de marque Willys-Knight. Plus d'un demi-million d'exemplaires se sont vendus entre 1914 et 1933.

Mais la route du succès a été parsemée de nombreuses embûches. La compagnie a d'abord frôlé le désastre en 1918 lors d'une grève de six mois des travailleurs à l'usine de Toledo. Pour éviter le pire, les partenaires financiers de Willys, c'est-à-dire des banques, ont embauché nul autre que Walter P. Chrysler dans le but de prendre en charge la gestion. Celui-ci s'était récemment retiré de son poste de président chez Buick et il n'avait pas encore démarré sa propre compagnie. De 1920 à 1922, Chrysler a revigoré la santé financière de Willys-Overland avant d'accéder lui-même aux rangs des magnats de l'automobile. Willys était sauvée, mais elle n'a plus jamais fait partie des plus grandes marques en Amérique du Nord.

Pendant l'essor des années 1920, les véhicules Overland et Willys-Knight étaient non seulement populaires mais aussi profitables. Le best-seller était l'Overland Whippet; au-delà de 100 000 unités ont trouvé preneur entre 1927 et 1931.