Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Yoshimura Suzuki participera à quatre manches du Championnat du monde de Superbike 2010

Yoshimura Suzuki participera à quatre manches du Championnat du monde de Superbike 2010

Par ,

Non, Yoshimura USA ne quitte pas le Championnat AMA de Superbike même si son légendaire pilote et metteur au point Mat Mladin a pris sa retraite, et que Yamaha lui fera la vie dure en 2010 si l’on se fie aux résultats de fin de saison 2009.


C’est plutôt la maison-mère de Yoshimura qui abandonne le Championnat japonais de Superbike, se tournant plutôt vers quatre manches du Championnat du monde (WSBK), en plus du Suzuka 300 et des 8 Heures d’endurance courus à la même piste. Yoshimura Japon parle même d’une saison complète en WSBK en 2011. L’équipe compte se servir des weekends libres du coureur japonais maison de Suzuki pour l’Europe, Yukio Kagayama, qui participera aussi au Championnat britannique de Superbike.

Les dirigeants de Yoshimura évoquent deux raisons pour expliquer ce changement de cap radical. Pour une question de principe d’abord, car ils n’aiment pas les nouvelles règles du championnat nippon visant à réduire les coûts en courant des machines de plus en plus proches de la série. Cette stratégie a permis de maintenir des grilles de départ encore intéressantes aux championnats de Grande Bretagne, d’Allemagne, de France, et aux États-Unis. Yoshimura Japon préfèrerait développer et mettre en piste des motos hautement modifiées et dispendieuses, plus proches de celles utilisées dans le WSBK.

L’autre point qui accroche provient des officiels de la série japonaise, dont le manque de logique dans l’interprétation des règlements a déplu à Yoshimura, qui y voit un avenir de plus en plus entaché de partisannerie de mauvaise augure.

Oublions pour le moment cette guerre politique dans le sport motorisé au Japon. Le fait d’insister pour avoir des montures plus dispendieuses alors que les ventes de motos sont en chute libre -- les livraisons de nouveaux modèles en provenance du Japon ont diminué de plus de 50 % en septembre 2009 par rapport au même mois de l’année précédente -- ne fait absolument aucun sens à mon avis, à moins que toutes ces améliorations coûteuses soient nécessaires pour transformer leurs motos de série (produites en masse et vendues à un prix fixe abordable pour le grand public) en championnes de course.

En passant, Yoshimura USA a aussi crié haut et fort lorsque l’AMA a posé des restrictions similaires sur les Superbike aux États-Unis, comptant toujours sur les compétences inégalées de Mat Mladin et de sa petite équipe à mettre au point des machines complexes et chères, mais aussi presque invincibles pendant sept saisons!

Les Superbike officielles préparées au Japon ont toujours été plus rapides que celles mises au point loin des maisons-mères. Il sera fort intéressant de voir comment les montures de Yoshimura riposteront à la concurrence préparée en Europe et courant chez eux par surcroît, alors que l’écurie japonaise n’aura eu que très peu d’information sur ces pistes pour s’y préparer.


photo:Yoshimura Suzuki