Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des coussins gonflables externes sur votre voiture d’ici deux ans ?

Les coussins gonflables ont sauvé quantité de vies depuis leur apparition sur le marché il y a une trentaine d’années et des poussières. La technologie s’est développée à point où il y a aujourd’hui peu d’endroits à l’intérieur d’un véhicule moderne où un coussin ne se déploie pas lors d’un impact.

Oui, il y a eu des problèmes, notamment avec les pièces de marque Takata, mais dans l’ensemble, on peut parler d’un grand succès.

Mais jusqu’ici, rien pour l’extérieur. Dites-vous que ça pourrait changer très rapidement s’il n’en tient qu’à la compagnie ZF. Cette dernière a mis au point un système de déploiement de coussins gonflables latéraux externes et raconte que ces derniers pourraient bien se retrouver en production d’ici deux ans.

Le dispositif fonctionne de façon similaire à celui de coussins réguliers, sauf qu’il lui est nécessaire d’avoir recours à un système de caméras et de radars capables de prévoir le moment précis d’un impact latéral afin d’éviter que les coussins s’activent au mauvais moment. L’entreprise estime que les essais qu’elle a menés lui permettent de conclure que la sévérité des blessures lors de ce type d’accidents serait réduite de 40 %.

C’est substantiel !

La précision du système et de sa viabilité sera la clef, cependant. On imagine mal un vélo qui frôle une voiture être victime de la sortie violente d’un immense coussin. Pour ce qui est de la vitesse d’entrée en action, ZF explique que le déploiement met 100 millisecondes.

Lorsque la technologie sera à point, on peut imaginer qu’elle contribuera à réduire le nombre de décès sur les routes et à diminuer tout autant les blessures qu’encourent les occupants de véhicules.

On peut aussi imaginer qu’un jour des coussins nous protégeront partout afin d’éviter tout décès à bord d’une automobile. Certains constructeurs, dont Volvo, ont déjà annoncé leur objectif qu’un jour, plus personne ne perde la vie à bord d’un de leurs véhicules.

C’est l’un des objectifs de la conduite automatisée. D’ailleurs, ZF travaille sur d’autres caractéristiques de sécurité pour ces moyens de transport du futur ; on peut imaginer qu’il faudra protéger autrement un individu qui circule couché à bord de son auto.

Tout ça relève de la science-fiction… sauf pour ceux qui travaillent au développement de toutes ces technologies.

Et dire qu’au Québec, en 1973, quelque 2000 personnes décédaient sur les routes ; au Canada dans son ensemble le bilan était autour de 6700…

Retour à la page d'accueil