Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la BMW 430i xDrive Gran Coupe 2018

La BMW 430i xDrive Gran Coupe 2018 est, à bien des égards, la voiture que la BMW de Série 3 devrait déjà être. Et, dans un monde pas si lointain où les constructeurs ne se sentaient pas forcés de proposer un modèle dans chaque segment possible (même de niche), elle le serait probablement. Plutôt, on l’identifie comme une version à quatre portes à hayon de la Série 4, et cette différence est importante pour une foule de raison. C’est notamment le cas lorsqu’on compare ses lignes harmonieuses à celles de la hideuse interprétation d’une voiture à hayon qu’est la Série 3 GT. 

Et elle frise aussi la perfection. En fait, voici enfin la BMW qui peut tout faire sans être obligée d’adopter l’allure un peu trop imposante des VUS pleine grandeur de la gamme. Mieux, elle emprunte au passage un style moins timide et effacé que celui des propositions de base du constructeur. Ce modèle est celui que vous devriez essayer et surtout comparer aux autres de la marque.

Si vous souhaitez une famille et que vous voulez éviter d’enfiler une camisole de force, c’est-à-dire vous limiter en faisant comme tout le monde et en optant pour un gros VUS, la 430i xDrive est pour vous.

Photo : B.Hunting

Quand quatre cylindres suffisent…

J’ai eu la chance d’avoir à l’essai la BMW 430i xDrive Gran Coupe non seulement pour mes déplacements usuels dans la grande région de Montréal, mais aussi pour une petite randonnée sur les routes côtières de l’état du Maine. J’étais un peu inquiet au départ en sachant que mon modèle était équipé de la plus modeste des mécaniques du constructeur, soit un 4-cylindres turbo. Je n’avais pas à l’être ! Le bloc de 2 litres et sa puissance de 248 chevaux, ainsi que son couple de 258 livres-pieds, se sont montrés plus que suffisants à travers les roues montagneuses de la région des White Mountains, au New Hampshire. Quant à la transmission automatique à huit rapports, elle a jonglé avec les engrenages tout en douceur, si bien qu’elle donnait l’impression d’être absente. Pourtant, lors de rétrogradation, elle se trouvait toujours à la bonne plage, comme par magie. 

Si vous souhaitez plus de pep, c’est possible d’en obtenir. La version 440i xDrive avance un moteur 6-cylindres turbo de 320 chevaux et 330 livres-pieds de couple. Cette mécanique est phénoménale et elle épice de façon dramatique les performances (et la sonorité) de la voiture, et tout ça pour quelque 2000 $ supplémentaires. 

Plus rapide que prévu, la 430i Gran Coupe s’est aussi montrée plus agile qu’anticipée. La traction intégrale est standard avec cette livrée et bien qu’on sente parfois l’avant engourdi en raison des roues motrices, mais aussi de la présence de la direction assistée électrique, dans l’ensemble, le nez du véhicule se pointe là où on le souhaite sans coup férir. Au final, on enfile les kilomètres dans le plus grand des conforts. Enfin, soulignons que l’avantage que possède ce modèle sur la Série 3 traditionnelle en matière d’agilité lui provient en partie du fait qu’il est porteur d’une voie élargie, une caractéristique propre à la Série 4. 

Belle ET fonctionnelle

C’est conséquemment la carrosserie plus voluptueuse dont elle hérite qui met à la fois en valeur et cache les avantages de ce modèle Gran Coupe par rapport à la berline de Série 3. Simplement, la 430i est plus attrayante et elle est dotée de lignes saisissantes qu’on ne retrouve pas sur la jolie, mais plus modeste Série 3. Elle est aussi loin en avant de la variante GT de cette dernière (qui ne profite pas de la largeur qui sert la Série 4), mais est égalée dans le segment par l’A5 Sportback d’Audi, la rivale directe venant de l’extérieur. Portez une attention à l’arrière, aussi, où la partie fuyante n’est pas que jolie, mais fonctionnelle. Lorsqu’elle est soulevée, elle révèle un espace de chargement immense qui se veut plus important que celui de bien des VUS de luxe vendu autour du même prix, soit 52 000 $.

Photo : B.Hunting

Tout ça a été rendu possible sans que l’espace pour les passagers arrière ait été amputé, même avec la ligne plongeante de la toiture. À l’avant, cependant, se trouve un des rares irritants, soit une position de conduite qui repose trop haut et trop près de l’avant, à tel point que ma tête est entrée en contact quelques fois avec le pare-soleil. Notez que je fais beaucoup moins que six pieds, ce qui a rendu la chose encore plus inhabituelle. En fait, il m’a été difficile de trouver une position confortable au volant de la voiture. 

Mon autre bémol à propos de cette Gran Coupe, et elle s’adresse davantage à BMW en général, c’est qu’on sent une diminution de la qualité à bord, notamment du côté des matériaux. En fait, tout donne l’impression d’être du luxe de bas de gamme et c’est ce qu’on ressent au toucher. Pour une voiture affichant ce prix, je m’attends à plus. À tout le moins, le système multimédia iDrive est facile d’utilisation et répond avec célérité. Ses fonctions sont bien intégrées avec celles du véhicule. 

La solution de rechange… à la solution de rechange

La BMW 430i xDrive Gran Coupe se veut la réponse parfaite aux gros VUS et elle provient d’une compagnie qui réalise encore des profits dans ce segment en recul. Dans un monde parfait, la Gran Coupe ferait la barbe aux gros VUS impotents avec sa conduite plus dynamique, son caractère facile à garer et son style plus attrayant. Cependant, dans la réalité actuelle, elle demeure une option non traditionnelle pour celui qui veut briser le moule et ne pas conduire le même genre de véhicule que ses voisins. 

 

Photos :B.Hunting
Photos de la BMW 430i xDrive Gran Coupe 2018