Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura MDX SH-AWD 2012 : essai routier

Acura MDX SH-AWD 2012 : essai routier

Légèrement démodé, le MDX offre toutefois une incroyable expérience de conduite Par ,

Les multisegments de luxe comme l’Acura MDX sont en vogue. Pratiquement tous les constructeurs proposent un tel modèle aux Canadiens qui cherchent à défier Dame Nature et ses excès hivernaux, ou encore à s’évader au chalet dans un cocon décadent.

Acura a lancé le MDX original il y a environ dix ans, il connaît un franc succès depuis. En grande partie parce qu’il met toujours l’accent sur les gadgets dernier cri, les performances, la fiabilité et les compétences prestigieuses… et le tout pour un prix raisonnable. Pour bien des acheteurs canadiens lorgnant ce segment, il est plus logique d’opter pour un MDX que de débourser des milliers de dollars supplémentaires pour une Allemande.

On a lancé ce MDX de deuxième génération en 2007, ce qui en fait un des utilitaires de prestige les plus anciens du segment. Acura s’apprête à le repenser bientôt, mais ce vétéran chevronné en a toujours beaucoup à nous offrir.

Évidemment, le MDX propose les mêmes caractérisques que tous ses concurrents, tels que : le hayon électrique, les sièges en cuir chauffants et à mémorisation, le climatiseur automatique et le système Bluetooth téléphonique. Les fiches techniques de ces machines sont presque toutes identiques, après tout.

Or, l’absence d’une prise USB et de la connectivité audio Bluetooth a déçu votre journaliste, surtout dans un modèle commandant un peu plus de 50 000 $. Étrange qu’une Acura 2012 m’ait obligé à dépoussiérer l’étui à CD qui traîne dans ma garde-robe depuis plus d’un an…

Mais une fois le changeur CD rempli, je me suis imprégné de l’habitacle du MDX. Comme ceux de la concurrence, il offre beaucoup de rangement, quelques garnitures en bois et des sièges confortables disposés en trois rangées. Et comme la concurrence, le MDX peut accueillir sept passagers, dont deux sur une petite banquette arrière rabattable. Qu'il vaut mieux réserver aux enfants, d'ailleurs.

À l’avant, le MDX nous sert une grosse console centrale et même un petit rangement secret près du pied droit du passager. Le tout présenté de façon enjouée, haut de gamme, relaxante et légèrement sophistiquée, à part la radio vieux jeu. Avec, en prime, un superbe bloc d’instruments.

Au bout du compte, en matière de commodités, le MDX ne diffère pas trop de tous les autres VUS de luxe sur le marché. L’Acura se détache du peloton au chapitre de l’ingénierie, et ce qu’elle fait pour l’expérience de conduite.

Tous les MDX retiennent les services d’un V6 VTEC de 3,7 litres et 300 ch. Il s’associe à une nouvelle boîte automatique à six rapports avec le sélecteur de vitesses au volant. Le duo fonctionne tout en douceur, il travaille bien ensemble et permet au MDX de consommer une quantité raisonnable d’essence en vitesse de croisière. Quand on le pousse, son moteur vrombit suavement, la boîte monte franchement dans les rapports, bref, le MDX respire le raffinement somptueux.

La cerise sur le sundae? Le système toutes roues motrices super-maniabilité (SH-AWD) ultra évolué.

En plus de répartir la puissance entre les essieux avant et arrière, le SH-AWD peut diviser le couple entre les roues arrière et même faire accélérer la roue arrière extérieure en virage. Bref, cette transmission intégrale contribue à diriger le véhicule. Le MDX se montre ainsi enthousiaste dans les courbes, et léger mais stable quand on le talonne. Et quand on écrase la pédale en sortie de virage, on détecte un soupçon de décrochement arrière .

Le résultat? On dirait un petit modèle sport à propulsion plutôt qu’un gros utilitaire familial maladroit. Traduction : une fois qu’on a laissé les jeunes à l’aréna ou qu’on a fini de décharger le fruit de notre dernière visite chez Rona, on peut s’amuser un peu derrière le volant aussi.

Évidemment, avec sa splendide TI et ses puissants phares au xénon (munis de lave-phares), le MDX se fera un malin plaisir à jouer dans la neige.

Honnêtement, l’Acura MDX est beaucoup plus grisant qu’il se doit. Il arpentera les sentiers moyennement muletiers, alors que sur les sentiers battus, son confort et son silence créent une atmosphère de détente.

Bien que légèrement démodé, le MDX saura sans doute satisfaire l’acheteur de VUS familial à la recherche d’une marque éprouvée, d’une consommation raisonnable et d’une dynamique de conduite sportive. Le PDSF de base s’élève à un peu plus de 50 000 $.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Acura MDX 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Acura MDX SH-AWD 2012
    Acura MDX SH-AWD 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article