Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura RL Elite 2007 : essai

Acura RL Elite 2007 : essai

Par ,

La RL est la berline porte-étendard d'Acura. En plus de combiner luxe et puissance, elle exploite un nombre impressionnant de technologies de performance et de sécurité à la fine pointe, surtout en version Elite. Dans tous les cas, il faudra entre 65 000 $ et 69 000 $ pour se la procurer, ce qui est une somme assez énorme pour une machine à moteur V6. Ceci dit, personne ne devrait conclure que la RL manque de cran ou de fougue.

La traction intégrale à super-maniabilité est le fait saillant de la RL.

Une traction intégrale unique

L'emblème «SH-AWD» qui orne la voiture réfère au «système toutes roues motrices super-maniabibilité» d'Acura. Incroyable la différence d'adhérence entre la RL et la plus petite TL! Je suis pourtant un très grand partisan de cette dernière, mais son mode d'entraînement à traction avant semble surchargé. La traction aux quatre roues de la RL est exactement ce dont la TL aurait besoin... sans une hausse de prix substantielle, bien sûr.

Comment la compagnie arrive-t-elle à offrir cette «super-maniabilité»? Eh bien, le système répartit le couple non seulement entre les roues avant et arrière, mais aussi entre les roues arrière gauche et droite. Dans une courbe, par exemple, c'est la roue arrière extérieure qui travaille le plus. Ce dynamisme aide la voiture à attaquer agressivement les virages plutôt que de subir les forces de ceux-ci. Est-ce que ça fonctionne réellement? En théorie, oui; en pratique; l'effet est souvent imperceptible. Pour qu'on puisse sentir une quelconque différence, il faut vraiment conduire à la limite. Dans des conditions normales, toutefois, la RL se conduit et se comporte comme la majorité des autres berlines sport de luxe, c'est-à-dire très bien.

Pas de V8 mais néanmoins beaucoup de fougue
Le V6 de 3,5 litres qui fait tourner les roues de 17 pouces de la RL est un moteur hautement raffiné. Grâce à sa configuration VTEC à 24 soupapes et DACT, il développe en douceur 290 chevaux à 6200 tr/min et 256 lb-pi de couple à 5000 tr/min. Bien que ce moteur n'ait pas encore atteint le chiffre magique des 300 chevaux, sa consommation d'essence est digne des plus frugaux V6 (12,9 L/100 km en ville et 8,4 L/100 km sur l'autoroute).

Le doux V6 permet des performances plus qu'acceptables sans hypothéquer la consommation d'essence.