Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TL Type S 2008 : essai routier

Acura TL Type S 2008 : essai routier

Par ,

J'ai toujours aimé le style de la TL. Mon essai me confirme le plaisir de conduite que l'Acura TL procure à ses propriétaires. Discrète, elle enfile la route avec aisance et une puissance réservée, capable de satisfaire bien des amateurs de performances.

Discrète, elle enfile la route avec aisance et une puissance réservée.

Trop discrète
C'est ce qui caractérise un peu trop la marque Acura, et la TL n'y échappe pas. Seul l'arrière de la voiture attire le regard avec sa caisse rehaussée d'un becquet discret mais qui lui confère un air résolument sportif. J'aime cet effet. Tout comme l'extérieur, la qualité de la finition de l'habitacle est sans reproche. Un peu trop sobre, on y retrouve tous les accessoires dignes des meilleures berlines sport. L'aménagement est complet, mais on devra peaufiner quelques détails comme le format et la taille des pare-soleil qui ne protège pas suffisamment des rayons du soleil. Les passagers compteront sur un rangement pratique et un volume du coffre bien pensé. Au chapitre de l'audio, je n'ai que des compliments à faire.

Poste de pilotage
La TL Type S enveloppe bien son pilote grâce à des sièges bien dessinés et à des réglages convenant à toutes les tailles. La planche de bord renferme une instrumentation complète, facile à consulter ainsi que des commandes bien placées et aisées à utiliser. J'ai bien apprécié les leviers de sélection au volant. Seuls les rétroviseurs extérieurs demandent une attention particulière : j'ai dû souvent jeter un second regard pour m'assurer que la voie était libre avant de m'engager ou de dépasser. Par contre, les essuie-glaces et les phares répondent très bien aux attentes. Est-ce ma voiture d'essai ou le fait qu'il s'agisse d'une voiture japonaise, le dégivrage du côté gauche du pare-brise prenait plus de temps que le côté droit, chose ennuyeuse le matin pour le conducteur.

La planche de bord renferme une instrumentation complète.