Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TSX 2004

Acura TSX 2004

Par ,

Sobre, efficace et plaisante à conduire

On dit que vous n'avez jamais une deuxième chance de faire une première impression. Il faudrait déroger à cette règle pour vraiment apprécier la nouvelle Acura TSX à sa juste valeur. Car si physiquement, la TSX ne fait pas chavirer votre coeur, sa conduite risque fort de vous charmer.

Sans être désagréable à regarder, la nouvelle TSX souffre du syndrome du politiquement correct qui est trop souvent le talon d'Achille des concepteurs japonais. Cette Acura est en fait un clone de l'Honda Accord telle qu'elle est vendue en Europe. Les deux voitures ne partagent aucuns panneaux extérieurs. Trop propre pour être sensuel, le dessin de la voiture n'accroche pas l'oeil. Résultat : la silhouette en laisse plusieurs sur leur faim, seuls les pneus Michelin de 17 pouces donnent un petit quelque chose de sympathique.

Un mot sur la mécanique : ma première réaction lorsque Acura a mentionné que la TSX serait équipée d'un moteur 4 cylindres en fut une d'appréhension. L'histoire a démontré que cette combinaison n'a pas toujours été heureuse. Citons l'Infiniti G20, la BMW 318i ou la première génération de Mercedes Classe-C. Les 4 cylindres ont disparu de toutes ces voitures car les performances ne pouvaient être qualifiées de sportive. Heureusement, les 200 chevaux de la TSX sont à la hauteur. En utilisant une cylindrée de 2,4 litres (encore une fois empruntée à l'Accord européenne), le couple est plus important et Acura a repoussé la ligne rouge à 7 100 tr/min. La TSX profite ainsi d'une bande de puissance plus large à bas régime et le VTEC apprécie toujours les chants à haut régime, un bel équilibre. Pour ce qui est d'exploiter pleinement la puissance du moteur, il faut faire tourner à un régime élevé, comme c'est d'ailleurs le cas avec tous les moteurs VTEC, développés par Honda.