Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TSX 2009 : premières impressions

Acura TSX 2009 : premières impressions

Par ,

Kelowna, C-B. - Garder les clients actuels et en attirer de nouveaux; voilà qui était l'objectif derrière le développement de la berline sport de luxe TSX 2009 d'Acura. Entièrement redessinée, elle bâtit sur les forces de la première génération afin de créer une compacte à traction avant encore plus agile et raffinée.

Audace visuelle
Sans affecter le caractère distinct de la TSX, les designers d'Acura lui ont apporté une touche d'audace visuelle à la hauteur de sa personnalité fougueuse. Parmi les éléments qui sautent aux yeux, soulignons la calandre et le faciès dans son ensemble, qui symbolisent la nouvelle philosophie de design dynamique et «à la fine pointe» de la division de luxe de Honda -- comme on pourra l'apprécier avec tous ses futurs produits.

Entièrement redessinée, l'Acura TSX 2009 bâtit sur les forces de la première génération.

Le regard est également attiré vers les lignes saillantes qui découpent les flancs ainsi que les nouveaux feux arrière sculptés. Globalement, l'extérieur a beaucoup plus de caractère qu'auparavant.

Une approche similaire a été employée pour moderniser l'aménagement intérieur, autant au plan ergonomique qu'esthétique, et ce, sans compromettre la nature profonde de la TSX. L'instrumentation comprend divers cadrans analogiques montés un peu plus haut que dans l'ancien modèle, ce qui rend leur lecture plus facile. Les sièges sont plus grands en raison des dimensions extérieures accrues. Et conformément à l'esprit sportif de la TSX, un repose-pied solide permet de garder le pied gauche aux aguets.

Les occupants ont plus de liberté pour s'étirer et se mettre à l'aise, surtout à l'avant. La banquette arrière est moins accommodante mais, considérant le gabarit semi-compact, semi-intermédiaire de la TSX, le tout ne me déçoit pas.

Distribution du couple améliorée
Les ingénieurs d'Acura ont retravaillé le moteur i-VTEC de 2,4 litres à quatre cylindres et DACT afin de maximiser le couple disponible dans la principale plage de régime. Pour se faire, le taux de compression a été accru et le calage des soupapes a été révisé à la suite des améliorations apportées au système d'admission et d'échappement. Un double arbre d'équilibrage a aussi été ajouté pour raffiner davantage le fonctionnement du moteur.

Résultat: le couple a été haussé à 172 lb-pi (+8) à 4400 tr/min, permettant ainsi au moteur de 201 chevaux de réagir plus instantanément aux commandes du pilote et de livrer des accélérations plus explosives et plus soutenues. Le fabricant l'a jumelé à une boîte manuelle à six rapports ou, en option, à une automatique à cinq rapports avec palettes de commande manuelle au volant. C'est toutefois dommage qu'il requière de l'essence super...

Heureusement, Acura a fait en sorte que la consommation d'essence demeure raisonnable. Elle se chiffre maintenant à 9,6 L/100 km en ville et à 6,5 L/100 km sur l'autoroute avec la transmission automatique. Étrangement, les données pour la boîte manuelle sont moins intéressantes, soit 10,5 et 7,0 L/100 km, respectivement.

Acura a jumelé le moteur à une boîte manuelle à six rapports ou, enoption, à une automatique à cinq rapports.