Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura ZDX TECH 2010 : essai routier

Acura ZDX TECH 2010 : essai routier

La touche féminine Par ,

Les femmes savent surprendre les hommes. Surtout si ces dernières évoluent dans un monde pratiquement exclusif à la gent masculine.

Le ZDX se démarque vraiment du lot, même au niveau desdits utilitaires sport coupé 4 portes. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

La femme derrière le ZDX se nomme Michelle Christensen, une belle jeune dame de 28 ans. Sa voiture concept a tellement séduit les bonzes de Honda, que la version de production, contrairement à la majorité des concepts, profite d’une fidélité incroyable.

Évidemment le ZDX respecte l’intégralité des standards stylistiques de la marque. Malheureusement, la calandre balafre un peu l’ensemble, surtout sur les ZDX de couleurs foncées. Les éléments de design sont tellement nombreux qu’il me prendrait des heures pour seulement les énumérer.

Certains détails méritent une attention quand même particulière à partir du pilier B vers l’arrière. Tout d’abord, il est excessivement rare de voir un véhicule, autre que coupé, dont la ligne de toit commence à s’affaisser à la hauteur du conducteur. Il en résulte une ligne de toit fuyante à souhait donnant l’impression de coupé. Les poignées des portières arrière s’intègrent au panneau de custode et augmentent l’effet puisqu’il n’y a plus de rupture à la ceinture de caisse.

Le défaut à l’arrière, les poignées sont à peu près inaccessibles pour les enfants. La mince lunette de la portière, malgré sa longueur, et une porte très étroite ne permettent pas aux grandes pointures un accès aisé. Le dégagement pour la tête ne fait pas d’heureux non plus, victime de la hauteur du plafond. Le fait que l’ensemble du toit soit vitré, on ne se sent pas à l’étroit, et on jouit par le fait même d’un habitacle particulièrement lumineux.

Teinté noir, le toit s’efface dans le hayon intégrant les feux arrière; il n’y a pas de rupture entre la lunette plongeante et le becquet du hayon. Évidemment on ne peut passer sous silence l’intégration des sorties d’échappement au pare-chocs.

À l’instar des autres produits Acura, l’intérieur reste somptueux. Le mélange de sportivité et de bon goût gagne son pari. Il peut paraître un peu sobre, mais l’attention doit se porter sur les détails, comme la vague des portières qui se prolonge sur la planche de bord. L’instrumentation n’est pas des plus intuitives au début, mais à l’usage, on s’y plaît. De mon côté, l’aspect cockpit d’avion me séduit, donc les quelques problèmes d’ergonomie ne terniront pas mon enthousiasme! La qualité des matériaux et la beauté des cuirs montrent le sérieux de la marque. La finition se situe parmi ce qui se fait de mieux.

L’instrumentation n’est pas des plus intuitives au début, mais à l’usage, on s’y plaît. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)