Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi A8L 2004

Audi A8L 2004

Par ,

Innovante et consensuelle

Chaque segment de marché possède ses particularités. Pour s'imposer dans celui des voitures haut de gamme, les constructeurs doivent développer une aura d'avancées technologiques, sans pour autant heurter l'acheteur, plutôt conservateur. Savant dosage ! Or, Audi veut clairement s'imposer dans ce segment. C'est pourquoi le constructeur allemand ne peut se permettre de choquer ses acheteurs, comme l'avait fait BMW avec la Série 7, beaucoup mieux implantée dans ce segment. Et si la première génération d'A8 avait secoué le cocotier avec son châssis en aluminium et sa transmission intégrale, la deuxième se contente d'enfoncer le clou. Un peu court? Mais non...

L'essentiel est invisibleAudi a misé sur les acquis de la première A8 et les a renforcés pour concevoir un produit particulièrement homogène. Typiques de la marque aux quatre anneaux entrelacés, les lignes gagnent en prestance. Le châssis est plus rigide de 60% et demeure toujours 40% moins lourd qu'un équivalent en acier. Le moteur V8 de 4,2 litres développe désormais 330 chevaux. C'est 20 de plus que le précédent! La boîte automatique compte un sixième rapport. La suspension devient pneumatique et propose quatre modes de fonctionnement sélectionnables. Les roues de série sont des 17 pouces; par contre, il est possible de se procurer des roues de 18 et de 19 pouces en option. Toutes ces caractéristiques, jumelées à un puissant freinage, concourent à donner à l'A8L un comportement souverain, et ce, en toutes circonstances. À tel point qu'on en oublie le gabarit de l'engin