Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi Q7 3.0 TDI 2009 : premières impressions (vidéo)

Audi Q7 3.0 TDI 2009 : premières impressions (vidéo)

Par ,

Audi, nouvelle reine du diesel !

Le constructeur allemand Audi maîtrise la technologie des moteurs diesel depuis longtemps. Depuis une quarantaine d'années, en fait, la marque aux quatre anneaux propose des modèles TDI mais essentiellement sur le marché européen. Puis, Audi a voulu marquer l'histoire en se lançant en course avec une version diesel de sa voiture aux 24 heures du Mans.

Depuis ce temps, elle a écrit une page d'histoire puisque la R10 a tout raflé sur son parcours et continue de le faire même en série American LeMans.

Cette expertise, Audi a décidé d'en faire profiter ses véhicules de série. Déjà offert sur plusieurs modèles, le système TDI fera une nouvelle entrée remarquée d'ici quelques mois, soit au début de l'année 2009, avec un moteur V6 de 3 litres fournissant puissance et performance tout en respectant toutes les normes les plus sévères en matière d'émissions polluantes.

Esthétiquement similaire, c'est plutôt sous le capot que les différences sont notables.

Un Q7 propre
Pour le lancement de cette nouvelle technologie, on a fait appel au Q7, un multisegment de forte taille qui n'a pas la réputation d'être économe. En lui implantant la version TDI du moteur de 3 litres, ce même Q7 sera capable de performances intéressantes (0 à 100 km/h en 8,4 secondes environ), tout en favorisant une consommation de carburant étonnante de moins de 9,5 litres aux 100 kilomètres.

Ainsi outillé, le moteur développe une puissance de 221 chevaux entre 1750 et 2750 tours-minute et produit un couple de 406 livres-pied, ce qui le rend polyvalent, souple et efficace en accélération et en motricité.

Pour y parvenir, les ingénieurs de Audi ont remodelé le moteur V6. Ils ont réduit son poids à seulement 226 kilos et sa longueur à seulement 440 millimètres (17,3 pouces); ils ont mis à profit les technologies comme l'injection directe sur rampe commune et l'implantation d'une turbine à géométrie variable qui garantit le maximum de puissance à bas régime, tout en favorisant une combustion plus complète et plus efficace. La beauté de ce système ? Une consommation réduite de 30 % et une autonomie de 950 kilomètres sur un seul plein.

Propre comme un sou neuf
Mais mieux encore, le nouveau système d'Audi utilisera, dès le début de 2009, un procédé chimique baptisé AdBlue offrant ainsi au V6 TDI le titre de moteur diesel le plus propre du monde.

Les ingénieurs d'Audi ont passé beaucoup de temps à peaufiner cette motorisation diesel.