Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi S1 2014 : essai routier

Audi S1 2014 : essai routier

Un mini serpent allemand Par ,

Elle a de la gueule et peut mordre au besoin. La minuscule A1 représente le plus bas échelon de la gamme d'Audi en Europe et dans d'autres marchés, mais ce n'est visiblement pas une voiture inférieure. Après tout, la compagnie n'est pas réputée pour faire les choses à moitié.

L'ancienne A2 ne s'est pas avérée à la hauteur, de telle sorte que Bernd Pischetsrieder a décidé de l'abandonner peu de temps après son arrivée à la barre. La A1, elle, est une vraie Audi. Et la S1? Encore meilleure!

Cette petite bombe à rouage intégral me rend dingue. Imaginez une RS6 qu'on aurait placée dans un compacteur, puis dites-vous qu'elle ne demande qu'à faire une bouchée des routes sinueuses. L'Audi S1 est un jouet grandeur nature avec lequel on peut s'amuser au quotidien.

Qu'est-ce que l'Audi S1?
L'Audi A1 est l'héritière spirituelle de l'Audi 50 des années 1970. Elle est disponible en formats à 3 portes et à 5 portes, en plus de proposer une poignée de motorisations différentes.

Comme tous les autres modèles de la gamme, elle a accouché d'une version haute performance, en l’occurrence la S1. Celle-ci comprend tous les ingrédients nécessaires pour rouler vite et avoir l'air agressif sur la route.

Prix et spécifications de l'Audi S1 2014
Malheureusement, la A1 ne débarquera pas de sitôt en Amérique du Nord, encore moins la S1. La première renfermerait sans doute le moteur TFSI de 1,4 L développant 140 chevaux, qui peut être jumelé à une boîte manuelle à 6 rapports ou à une boîte S tronic à double embrayage comptant 7 rapports.

L'Audi S1 2014 que j'ai eu la chance d'essayer misait sur le fameux moteur TFSI de 2,0 L. Dans cette application, il génère 231 chevaux et surtout 273 livres-pied de couple. Une boîte manuelle à 6 rapports et la transmission intégrale quattro faisaient également partie de l'équation.

Une Audi S1 coûterait sans doute le même prix qu'une Golf R au Canada, soit environ 40 000 $.

Conduire l'Audi S1 2014
J'étais tout nerveux et excité en approchant la S1 de couleur Vert vipère qu'on m'avait assignée. Je me voyais déjà en train de déferler sur l'autobahn et les cols montagneux des Alpes pour me rendre jusqu'en Autriche au festival Wörthersee.

Mes attentes étaient très élevées et, heureusement, l'Audi S1 2014 ne m'a pas déçu. La petite vlimeuse a vraiment le don de se faufiler n'importe où et adore planter ses crocs dans le moindre virage. Son empattement assez court et sa voie plutôt large, avec des roues très rapprochées des coins, lui confèrent une stabilité tenace.

La direction électromécanique propre aux modèles S, le système de contrôle Audi Drive Select (mieux vaut le laisser en mode Dynamique) et la prodigieuse transmission intégrale quattro sont la recette de l'agrément de conduite à l'état pur. En termes d'harmonie entre le conducteur, la machine et la route, la S1 est la voiture qui ressemble le plus à la MINI John Cooper Works que j'ai testée il y a quelques années.

Le système quattro fournit un surcroît d'adhérence et de contrôle quand la chaussée devient plus glissante — plus que la MINI. En revanche, la petite Anglaise se conduit un peu mieux du bout des doigts.

Bien que l'Audi S1 2014 accélère de 0 à 100 km/h en 5,9 secondes et atteint une vitesse maximale de 250 km/h, on note un certain creux entre 3 500 tours/minute (moment où le couple diminue) et 5 500 tours/minute (moment où la puissance atteint son maximum). Autrement dit, la voiture est très rapide au décollage, mais elle manque un peu de souffle à mi-régime.

Sillonner les Alpes au volant de la S1 est une autre expérience incroyable que j'ai eu l'occasion de vivre grâce à Audi (avez-vous lu le compte rendu de mon aventure en Audi Quattro 1991?). Cette sous-compacte est parfaitement adaptée aux virages en épingle et possède amplement de puissance pour en sortir avec aplomb et conviction.

Extérieur et intérieur de l'Audi S1 2014
J'hésite à comparer la S1 à un pitbull, mais en disant ça, je viens en quelque sorte de le faire. À la fois haut et trapu, le museau de la voiture semble toujours avoir faim d'asphalte, surtout avec cette calandre noircie et béante. Quant au derrière, il me fait penser à un raton-laveur qui vient tout juste d'accomplir un mauvais coup.

En combinant 5 portières, des roues de 18 pouces (optionnelles), une peinture Vert vipère saisissante et des éléments contrastants de couleur noire, l'Audi S1 2014 devient irrésistible. N'oublions pas bien sûr les emblèmes « QUATTRO ». Un essai et on tombe en amour!

L'intérieur charme tout autant. Les sièges avant nous accueillent chaleureusement et procurent un bon soutien. L'espace pour le conducteur et son voisin de droite est relativement généreux. La banquette arrière est évidemment restreinte, mais adéquate. Idem pour le coffre.

L'équipement de la S1 est complet et j'aime bien l'écran d'infodivertissement qui surgit du tableau de bord. L'ergonomie est bonne et le décor, sobre à la manière d'Audi. J'adore aussi le volant à base plate et mon corps tremble de fébrilité en repensant au levier de vitesses en aluminium inspiré de la R8.

L'Audi S1 2014 et la concurrence
L'Audi A1 de base rivalise en Europe avec la Mercedes-Benz Classe A, les BMW Série 1 et 2 ainsi que les MINI. La S1, elle, se frotte à la Mercedes-Benz A 45 AMG, à la MINI John Cooper Works et, dans une certaine mesure, à la BMW M235i que ma collègue Miranda a récemment essayée.

Je me sentais chez moi au volant de la S1, mais en toute vérité, j'opterais finalement pour la Golf R dont le prix est similaire.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Audi S1 2014
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Gallerie de l'article