Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW 135i 2008 : essai routier

BMW 135i 2008 : essai routier

Transfuge Par ,

La Série 1 qu'on connaît ici n'est en réalité qu'une réadaptation pour le marché nord-américain de la voiture européenne. En effet, outre-Atlantique, cette même voiture n'existe pas sous cette forme; il s'agit plutôt de deux versions à hayon, à 3 et à 5 portes. Évidemment, à la suite de l'échec de la 318ti (de 1995 à 1999), BMW n'allait pas commettre la même erreur une seconde fois; c'est-à-dire importer à prix fort une petite voiture de luxe à hayon.

La 135i se distingue de la 128i par un pare-chocs avant plus agressif.

Presque une décennie plus tard, nous voilà avec la Série 1 qui s'annonce, dans la conjoncture actuelle, être le prochain succès de BMW. Je dois admettre que la transformation par rapport au modèle européen est une réussite sur toute la ligne; cette voiture est vraiment exceptionnelle. Plus je la regarde, plus je la trouve belle. Les détails de carrosserie sont très raffinés tout en étant agressifs, ce qui lui donne un air musclé.

La 135i se distingue de la 128i par un pare-chocs avant plus agressif, une nouvelle différenciation du côté de BMW pour les modèles haut de gamme de chaque série. À sa vue, on reconnaît immédiatement les éléments propres à la marque de Munich. L'intérieur reprend également le style de BMW, mais dans une moindre mesure, heureusement. En effet, ici, pas de surcharge, c'est simple. À moins de cocher toutes les options coûteuses, l'équipement n'est pas ce qu'il y a de plus généreux. Dans les faits, c'est tant mieux, on se concentre sur la conduite, et le prix reste raisonnable. L'espace n'est pas généreux, mais c'est le genre de détail auquel on doit s'attendre considérant le format.

Le nirvana
Il est connu que BMW est le spécialiste de l'agrément de conduite, mais là, c'est le nirvana. Les sièges Recaro de cette BMW nous enveloppent comme de vieux souliers, c'est littéralement le prolongement du corps humain. Le confort derrière le volant est absolument inouï. La position de conduite est sportive, confortable, et offre une vision impeccable; on peut y passer des heures sans même s'en rendre compte. Le niveau sonore est correct; le 6-cylindres en ligne est une musique.

Largement dérivée de la Série 3, plateforme raccourcie, moteur et boîte de vitesses, la 135i offre encore plus de sensations. Les accélérations sont plus qu'intéressantes : 5,3 secondes pour atteindre les 100 km/h. Le moteur, élu meilleur moteur du monde en 2007, offre beaucoup de couple, soit 300 livres-pied. Les 300 chevaux se déploient tout en souplesse, ce qui rend la voiture très efficace en performance.

Les 300 chevaux se déploient tout en souplesse, ce qui rend la voiture très efficace en performance.