Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW 335d 2009 : essai routier

BMW 335d 2009 : essai routier

Enfin ! Par ,

La course aux énergies alternatives engagée par les constructeurs apporte enfin du concret sur le marché. On peut désormais avoir une berline qui fonctionne au diesel et qui offre des performances dignes de ce nom. J'entends déjà les commentaires : « Il y a des camionnettes qui fonctionnent au diesel depuis belle lurette », « Il y a les Volkswagen qui vont et qui viennent sur le marché, et il est possible de se procurer les utilitaires Mercedes-Benz ». Eh oui, mais aucun véhicule n'offre un format compact, beaucoup de luxe et d'excellentes performances motrices et dynamiques.

La BMW 335d est la voiture parfaite pour changer la mentalité des gens concernant les moteurs diesels.

Après des années passées à envier les Européens, nous pouvons enfin nous procurer la berline BMW de Série 3 à motorisation diesel sur le marché nord-américain. De l'extérieur, rien n'y paraît si ce n'est le petit « d » qui remplace le petit « i » après 335. Il n'en demeure pas moins que, en 2009, BMW a légèrement épousseté sa populaire Série 3. Donc, en plus de la merveille mécanique sous le capot, on bénéficie de nombreux réglages ici et là.

On a retravaillé les phares avant pour y inclure des diodes et le nouveau jeu lumineux maintenant propres à BMW dans les feux arrière. Les pare-chocs ont également vu le bistouri, ce qui permet d'affirmer une présence plus fluide des lignes.

Du bonheur, juste du bonheur
À bord, on est en territoire connu, mais d'une fois à l'autre, on redécouvre la qualité du produit. D'abord, le mélange des couleurs, dans mon cas, un orange brûlé pour les assises et les contre-portes, et le reste, noir. Pour compléter l'effet de richesse, une applique de bois transversale et dans la console centrale. Évidemment, on retrouve les touches d'aluminium brossé un peu partout sur les commandes et l'instrumentation.

Le tableau de bord en « Flame Surface » de notre ami Bangle confère une impression de vivacité qui illumine l'habitacle, particulièrement la vague au-dessus de l'écran de navigation. L'ergonomie des commandes à l'extérieur du système iDrive est très bonne, les commandes au volant sont faciles à utiliser. Même les porte-gobelet sont originaux. Tout est conçu pour nous donner du bonheur : la ventilation est efficace, l'acoustique est performante; dans les faits, il n'y a que le système iDrive qui demande toujours un certain temps d'apprentissage, et une semaine, ce n'est pas suffisant. Le système GPS est très précis.

On retrouve les touches d'aluminium brossé un peu partout sur les commandes et l'instrumentation.