Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW X5 M 2010 : essai routier

BMW X5 M 2010 : essai routier

Malade mental. Point final. Par ,

Consultez l’interface M Drive, assurez-vous que tout est réglé en configuration sport. Tapez le levier de vitesse vers la gauche pour activer le mode sport de la boîte automatique. Respirez profondément. Maintenant, écrasez l’accélérateur et attachez votre tuque avec de la broche. Regardez droit devant. Concentrez-vous.

Un VUS de 5 400 lbs qui laisse une empreinte de 555 chevaux au sol est totalement malade.

En seulement 4,6 secondes, vous atteindrez 100 km/h. En 12,8 secondes, vous aurez couvert un quart de mille tout en perçant un trou dans l’atmosphère à 176 km/h. J’espère juste que vous n’êtes pas en train de faire tout ceci sur une route publique.

Et voilà le problème. Un VUS de 2 450 kilos (ou 5 400 lbs) qui laisse une empreinte de 555 chevaux et 500 lb-pi de couple au sol est totalement, absolument, irrationnellement malade. En fait, la seule chose plus irréaliste qu’un X5 M, c’est un X6 M qui a moins d’espace de chargement. Un véhicule comme celui-ci ne peut être pleinement exploité que sur une piste, où on peut le pousser jusqu’à sa limite.

Son côté politiquement incorrect commence sous le capot avec un V8 biturbo de 4,4 litres avec 32 soupapes. Il est jumelé à une boîte automatique à 6 rapports qui inclut un mode sport et des palettes au volant, et sa puissance prodigieuse est canalisée à travers un système à transmission intégrale qui favorise les roues arrière, bien sûr. Attendez-vous à voir ce moteur remplacer le V10 de 500 chevaux dans les prochaines M5 et M6.

En mode sport, le X5 M décolle avec une force qui provoque des saignements de nez, et l’échappement qui rote à chaque changement de rapport est plutôt amusant. En position ‘D’, la boîte de vitesses est plus relaxe, et le véhicule n’est pas aussi frénétique. Mais peu importe à quel point vous accélérez, vous vous sentez toujours en contrôle.

Les pneus très larges, 275/40R20 à l’avant et 315/35R20 à l’arrière, collent à la route comme du velcro. Du moins, jusqu’à ce que la température tombe sous le point de congélation : des pneus d’hiver sont donc une nécessité, ce qui coûtera au moins 2 000 $, jantes supplémentaires et installation en sus.

Sa capacité de remorquage est de 3 050 kilos ou 6 700 lbs. Quant à la consommation d’essence, les cotes sont de 17,0 / 11,9 L/100 km ville/autoroute pour le X5 M : notre moyenne est de 17,2 L/100 km. Quoiqu’on s’en fout, non?

En mode sport, le X5 M décolle avec une force qui provoque des saignements de nez.