Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac CTS 2003

Cadillac CTS 2003

Par ,

Cadillac CTS: Résolument différente

Quand «Led Zeppelin» devient le groupe officiel d'une marque de voiture, on s'attend à casser la baraque. Encore plus surprenant que la marque en question soit Cadillac.

Exit la clientèle gériatrique et bonjour les 35-45. Le message est on ne peut plus clair. Mais est-ce que la voiture répond aux attentes de cette génération. Sous certains aspects oui et d'autres non.

Oui sur la ligne

La ligne de la CTS illustre le style actuel du constructeur américain et n'est pas s'en rappeler le prototype Evoq. Les flancs du véhicule sont légèrement bombés et le couvercle du coffre se fond dans la base du bouclier pour accentuer le dynamisme de la ligne. Les acheteurs traditionnels ne retrouveront pas de points de repères dans ce nouveau véhicule et c'est ainsi que Cadillac veut faire les choses; de manière différente. Sur ce point: mission accompli, la ligne est unique

Non sur la mécanique

Réalisée sur une plate-forme entièrement nouvelle (nom de code Sigma), la nouvelle CTS a été testée sur le célèbre circuit du Nürburgring. Le moteur, un V6 de 3,2 litres est une version profondément remaniée du V6 de 3 litres installé sous le capot de la Catera. Dans sa nouvelle configuration, il délivre 220 ch à 6000 tr/min. C'est précisément à cet endroit que le nouveau CTS perd de son panache. Sur le plan performance, la puissance disponible arrive à haut régime. Résultat: à moins de 4000 tr/min, la voiture manque de «pep». Il faut également admettre que les 220 chevaux semblent bien maigre face aux 260 chevaux de l'Infiniti G35 ou de l'Acura TL type-S. D'ailleurs, les dirigeants de Cadillac ont promis plus de puissance dès l'an prochain.