Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac CTS4 IDAB 2008 : essai

Cadillac CTS4 IDAB 2008 : essai

Par ,

Optimus Prime, votre Cadillac est prête

Plusieurs voitures ont des lignes tellement douces et fluides qu'on croirait qu'elles ont été sculptées dans de l'argile, voire même du beurre. Par contraste, la nouvelle génération de la Cadillac CTS semble avoir été taillée à partir d'un diamant. Sa silhouette est inondée de lignes saillantes, de surfaces planes et d'angles tranchants. Et avec toutes ses garnitures métalliques, elle a l'air d'un vrai bijou -- ou si vous préférez, d'un joli robot plein d'énergie.
 
Le design de la nouvelle génération est nettement plus spectaculaire.

En effet, il est facile d'imaginer que la CTS est un Transformer dont la mission est de divertir ceux qui se trouvent à son bord. Chaque regard qui se tourne vers elle est pleinement mérité. En fait, la CTS est beaucoup plus stimulante visuellement que la BMW Série 3 et l'Audi A4, si vous voulez mon avis. Quand on se frotte aux meilleures voitures de la planète, après tout, c'est toujours agréable d'avoir du style.

On peut en dire autant de l'intérieur, dont le design aéré, clair et très techno contraste avec les habitacles plus sobres et traditionnels de certaines rivales. L'ambiance est fantastique, surtout le soir grâce à l'éclairage d'appoint sur le tableau de bord et les portières. À ne pas manquer: le système de navigation avec logo Cadillac animé en ouverture; l'écran surgit magiquement du tableau de bord dès qu'on démarre la voiture.

En termes de look, je n'ai rien à redire, mais au niveau de l'espace, je dois placer un bémol. Si vous êtes légèrement plus grand que la moyenne, vous devrez incliner votre dossier, car le dégagement pour la tête à l'avant est limité. Les occupants de la première rangée auront l'impression d'être assis dans un grand coupé plutôt que dans une petite berline intermédiaire. Au moins, cette impression reflète le caractère sportif de la CTS.

Sportif parce que le capot renferme en option le V6 de 3,6 litres à haut rendement de GM. Développant 304 chevaux grâce à une technologie d'injection directe, ce moteur est encore plus puissant que le fameux V8 Northstar, qui bénéficie pourtant de deux cylindres additionnels et d'une cylindrée totale supérieure. Impressionnant. Autre bonne nouvelle: la CTS fonctionne à l'essence ordinaire sans plomb, contrairement aux Allemandes qui sont dépendantes à l'essence à fort indice d'octane.

Le V6 ne fait que murmurer au décollage, au ralenti et lors des douces accélérations. Quand il veut se faire entendre, par contre, il produit un son convaincant. Appuyez à fond sur la pédale d'accélérateur et vous verrez que le moteur est fier de sa mélodie. J'ai toutefois trouvé qu'il en mettait un peu trop à l'approche de la zone de régime critique.
 
L'un des avantages de ce moteur est le fait qu'il fonctionne à l'essence ordinaire sans plomb.