Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac XTS 2013 : premières impressions

Cadillac XTS 2013 : premières impressions

La vieille Cadillac du grand-père se retrouve aujourd'hui à la fine pointe de la technologie Par ,

LOS ANGELES, Californie - Cadillac n'est plus une marque de pépère depuis plusieurs années et je dois admettre que ses récents produits m'impressionnent beaucoup, comme la sensationnelle CTS, une voiture qui peut selon moi rivaliser avec les meilleures Européennes.

Bien que Cadillac soit largement synonyme de sophistication et de performance de nos jours (pensons à la CTS-V), elle a surtout marqué l'histoire par ses grandes berlines de luxe. Voilà pourquoi la toute nouvelle Cadillac XTS 2013 intéresse autant les journalistes et les consommateurs.

Pour être parfaitement honnête avec vous, j'ai eu des doutes quand j'ai appris l'existence de ce projet. Tout d'abord, Cadillac parlait d'une berline à traction de taille assez imposante, évoquant ainsi le spectre de ses voitures d'antan. De plus, j'avais entendu des rumeurs selon lesquelles la suspension magnétique ferait partie de l'équipement de série, ce qui est surprenant pour un véhicule de moins de 50 000 $. En fait, la compagnie a fixé le prix de base de la XTS 2013 à 48 995 $ et celui de la version haut de gamme Platinum à transmission intégrale, à 64 975 $.

Je me suis donc demandé comment Cadillac allait y arriver sans trop augmenter les coûts, d'autant plus qu'elle nous promettait aussi un nouveau système d'infodivertissement qui révolutionnerait l'expérience de conduite des automobilistes - comme si c'était la première fois qu'un fabricant nous disait une chose pareille!

Bonne nouvelle, chers amis : Cadillac a atteint pas mal tous ses objectifs. D'ailleurs, après avoir fait l'essai de la XTS 2013, je peux vous affirmer qu'aucun autre véhicule ne m'a autant surpris cette année.

La XTS sait retenir l'attention, surtout quand on tient compte de son prix. L'habitacle transpire la qualité et, au lieu d'offrir le choix entre des garnitures en bois, en aluminium et en plastique lustré, Cadillac propose un judicieux mélange des trois. Le décor plaît à l'oeil, notamment avec les couleurs contrastantes, au point où l'on se demande pourquoi certaines marques de luxe sont si en amour avec le noir et seulement le noir.

Le fameux système d'infodivertissement CUE (Cadillac User Experience), de série sur la Cadillac XTS 2013, remplit grosso modo toutes les promesses de la compagnie. L'écran tactile permet de le contrôler facilement et d'accéder rapidement à une panoplie de fonctions, exactement comme un iPad ou iPhone. Or, au lieu de centraliser l'ensemble des commandes et de les relier à une espèce de souris, les concepteurs ont décidé de garder des boutons pour les fonctions de base, telles que le chauffage de l'habitacle et des sièges, la vitesse du ventilateur, etc. Pas besoin de naviguer à travers une foule de menus pour ajuster les réglages; il suffit d'appuyer une fois et le tour est joué!

Puisque les consommateurs ne disposent pas tous d'un lecteur de fichiers musicaux, Cadillac a eu la bonne idée d'inclure un lecteur de CD dans le coffre à gants. Sinon, vous retrouverez non pas un, mais bien trois ports USB. Après avoir branché votre appareil, le système téléchargera et classera automatiquement vos chansons. Vous pourrez ensuite les commander via les nombreux boutons programmables sur le volant.

Quoi? Vous n'aimez pas les boutons? Pas de problème, utilisez plutôt le système de reconnaissance vocale naturelle. Je pourrais continuer longtemps à vous vanter l'ingéniosité du CUE, mais je me contenterai de ceci : beaucoup de manufacturiers aiment faire croire qu'ils aident les conducteurs à ne pas quitter la route des yeux, alors que Cadillac le fait réellement.

En termes de conduite, la XTS 2013 nous prouve qu'une grande berline peut maintenant être entraînée par ses roues avant sans compromettre sa maniabilité et ses sensations. La nouvelle suspension magnétique fait exactement ce que l'on attend d'elle et, hormis des pneus un tantinet trop bruyants à mon goût, j'ai trouvé l'expérience fort agréable.

Le V6 de 3,6 L à injection directe fournit une puissance de 304 chevaux, ce qui est amplement suffisant dans ce cas-ci, avec ou sans la transmission intégrale. Jumelé à une boîte automatique à six rapports avec sélecteurs au volant, le moteur s'avère plutôt économe d'essence, comme en témoignent ses cotes de 12,1 et 7,2 L/100 km (ville/autoroute) pour la XTS à traction ainsi que 12,5 et 7,7 L/100 km pour la XTS à transmission intégrale.

L'équipement disponible, autant de série qu'en option, pourrait remplir un roman. Une chose est sûre : avec des innovations comme le siège à alerte de sécurité, le freinage automatique aux roues avant et arrière de même que l'alerte de circulation transversale arrière, Cadillac a raison de parler de la voiture la plus perfectionnée de son histoire.

En fait, la seule ressemblance entre la nouvelle XTS et la vieille Cadillac du grand-père est le coffre gigantesque. D'une capacité de 509 litres, il pourrait renfermer deux adultes - ou du moins des objets ayant la même taille!

La Cadillac XTS 2013 sera assemblée à Oshawa, en Ontario, et débarquera chez les concessionnaires au cours des prochaines semaines. Si vous recherchez une grande berline de luxe, celle-ci mérite définitivement un coup d'oeil.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Cadillac XTS 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Cadillac XTS 2013
    Cadillac XTS 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article