Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Camaro RS 1LT 2011 : essai routier

Chevrolet Camaro RS 1LT 2011 : essai routier

Retrouver l'âme de la Camaro des années 1960 Par ,

Alors que ressurgissent certains «muscle cars» d'antan, les amateurs demeurent fortement attachés à leur marque et à leur voiture préférées. Ceux qui ont l'ovale bleu tatoué sur le cœur ne cesseront de vanter les mérites de la Ford Mustang, tandis que les fidèles de Dodge défendront avec ardeur la Challenger.

GM a magnifiquement retrouvé l'âme de la Camaro des années 1960 en modernisant ce classique. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Pour les supporteurs de Chevrolet, la Camaro s'avère l'ultime coupé de performance.

Quel design l'emporte?
Pas facile de déterminer lequel de ces bolides remporte la palme du meilleur design. Vraiment pas facile. Une chose est sûre : les stylistes de GM se sont surpassés et leur création se veut tout à fait unique. La Chevrolet Camaro RS 2011 que j'ai testée arborait une peinture Orange vif métallisé qui accentuait fièrement les lignes saisissantes de son physique musclé.

Des trois coupés rétros, je pense qu'elle adopte le look le plus expressif et audacieux bien que relativement sinistre. Ses épaules larges et carrées ainsi que sa ligne de toit basse qui écrase les vitres lui confèrent une allure «personnalisée» – un exemple clair de la forme qui l'emporte sur la fonction.

J'ai vu des papas et des ados jeter un coup d’œil à travers les vitres teintées, cherchant à découvrir la Camaro plus intimement, mais la réaction qui m'a le plus frappé fut lorsque j'ai retourné mon modèle d'essai chez le concessionnaire.

J'ai vu une vieille Mercury Grand Marquis me rattraper dans la voie de gauche et ralentir à mes côtés. Le couple de personnes âgées à son bord scrutait avec admiration ma voiture d'un orange éclatant. Quand nos regards se sont croisés, le vénérable conducteur avait le sourire fendu jusqu'aux oreilles et le pouce en l'air! Je ne vois pas de meilleure preuve du pouvoir d'attraction de la Camaro.

Là où ça se gâte...
Malheureusement, l'excitation que suscite la carrosserie ne se transpose pas à l'intérieur. Ici, Chevrolet pourrait tirer des leçons de Ford. L'habitacle de la Mustang éclipse aisément celui de la Camaro, terne et mal conçu.

Hormis l'indicateur de vitesse et le tachymètre au style rétro bien réussi, le décor inondé de plastique n'impressionne nullement. L'étrange interface centrale qui réunit les commandes de la radio et du climatiseur ne choque pas, mais elle ne plaît pas non plus.

Hormis l'indicateur de vitesse et le tachymètre au style rétro bien réussi, le décor inondé de plastique n'impressionne nullement. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)