Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Sonic Premier 2017 : essai routier

Chevrolet Sonic Premier 2017 : essai routier

La Sonic turbo épate par son look, son roulement et son équipement Par ,

Au milieu du tableau de bord, on voit clairement que la Chevrolet Sonic Premier 2017 s’adresse à une clientèle jeune, moderne et branchée. C’est là qu’on trouve en effet un écran couleur tactile qui chapeaute une série de boutons et une molette du volume cerclée de chrome.

Rien de révolutionnaire, mais le système multimédia s’active rapidement au démarrage de la voiture, il réagit très bien aux commandes des doigts, il synchronise notre téléphone intelligent via Bluetooth et peut même céder à la place à Apple CarPlay ou Android Auto pour une utilisation encore plus familière.

Pour le reste, la Chevrolet Sonic Premier illustre bien la nouvelle tendance des petites voitures économiques qui paraissent tout sauf bon marché. 

Ouvrez et refermez brusquement la portière ou encore jouez avec la poignée et rien ne semble creux, fragile ou sur le point de tomber. À l’instar du capot et du hayon, lesdites portières donnent l’impression qu’on a affaire à un véhicule plus dispendieux et non à un four grille-pain de 30 $.

Les sièges en cuir de la version haut de gamme Premier paraissent riches et bien cousus. De plus, leur généreux rembourrage fait penser à une Acura ou à une Volvo d’il n’y a pas si longtemps. Le confort est au rendez-vous, le conducteur dispose de réglages électriques, les assises sont chauffantes et on retrouve même des empiècements de suède. Pas mal pour une voiture économique! 

Plusieurs pièces proviennent de véhicules plus luxueux au sein de la grande famille de GM, dont le bouton de démarrage, le volant (incluant ses boutons et ses tiges de chaque côté) et les interrupteurs des vitres électriques. Différentes textures et finitions de plastique ajoutent par ailleurs un soupçon de raffinement. Idem pour les coutures rouges d’allure sport.

Oui, il y a bien des éléments démodés. Par exemple, les commandes de climatisation semblent dater de 2008 et certains systèmes comme l’avertisseur de sortie de voie (en option) sont mal intégrés. Je veux dire par là que le positionnement de leurs boutons ou de leurs icônes à l’écran a été mal pensé. Autre reproche : on retrouve un interrupteur pour les serrures près de la radio et un autre sur la portière du conducteur, mais pas sur celle du passager avant.

Ceci dit, la Chevrolet Sonic Premier 2017 fait surtout mentir son prix une fois qu’on la conduit. Quand la chaussée se détériore, on ne la sent pas fragile ni facilement dérangée par les bosses et les nids-de-poule. Le contraire avait l’habitude de se produire avec pareilles voitures d’entrée de gamme, mais la Sonic se montre solide. Même sur les sections de route les plus endommagées que j’ai pu trouver, c’est le bruit des pneus et non celui de la suspension que j’entendais principalement.

Son roulement penche légèrement du côté de la sportivité : loin de rebondir excessivement, la suspension se compare à une main de fer dans un gant de velours. Votre colonne sera épargnée. En même temps, la Sonic profite d’une direction bien calibrée, mais peu communicative (normal pour une sous-compacte), et donne l’impression de s’ancrer solidement dans la chaussée. Le résultat, sur l’autoroute, est une voiture qui ne se laisse pas brasser facilement par les vents violents ni par le passage de camions lourds et de grosses remorques.

Les freins, eux, mordent rapidement avec une légère pression sur la pédale, bien qu’ils ne soient pas d’une très grande précision. En somme, la Chevrolet Sonic Premier 2017 est une petite machine qui se débrouille assez bien en ligne droite comme dans les courbes.

Le moteur turbocompressé à 4 cylindres de 1,4 litre inclus de série dans cette version haut de gamme développe 138 chevaux et encore plus de livres-pied de couple, surtout à bas régime, ce qui donne des décollages vifs et peu bruyants. En conduite modérée, le moteur reste doux et tranquille. Par contre, quand on accélère à fond, ça devient moins plaisant pour les oreilles et la boîte automatique paresseuse enlève tout le plaisir du moteur. Mieux vaut opter pour la version LT manuelle afin de rehausser la performance et l’agrément de la Sonic turbocompressée (et aussi sauver de l’argent à l’achat).

Quand vient le temps de se stationner, le rayon de braquage est plus grand que ce à quoi je m’attendais, mais quand même court. La caméra de recul offre une vue élargie de l’arrière de la voiture, ce qui nous donne plus d’assurance lors des manœuvres dans les endroits restreints.

L’aire de chargement de la Sonic à hayon est peu profonde, mais les dossiers arrière se rabattent complètement à plat et il y a du rangement caché sous le plancher. La banquette convient tout juste à des adultes de taille normale, mais sera parfaite pour des enfants ou de jeunes ados. À l’avant, un conducteur dans la moyenne ou même légèrement plus grand se sentira à l’aise et enveloppé sans que ses mouvements soient limités. Le rangement à portée de main abonde.

Je tiens par surcroît à souligner la chaîne audio meilleure que la moyenne dans cette fourchette de prix, les phares de route qui fournissent un très bon éclairage, l’accès à Internet sans fil intégré à bord et bien sûr l’assistance OnStar qui apporte beaucoup de tranquillité d’esprit en cas de pépin sur la route.

D’un autre côté, je dois dire que j’ai eu de la misère avec les sièges. Oui, ils sont chics et confortables, mais leurs empiècements de suède faisaient coller mes pantalons et mon chandail, si bien que je devais souvent les rajuster. De plus, il n’y a pas de couvercle sur la console centrale; seulement un petit compartiment fermé devant le passager avant. Enfin, quelques-uns des plastiques sont faciles à égratigner. 

Tout compte fait, la Chevrolet Sonic Premier 2017 est une petite voiture à hayon d’allure sportive ayant plusieurs forces et peu de faiblesses. Pour le prix, son look distinctif, son équipement très intéressant et sa suspension joliment calibrée devraient lui permettre d’attirer les consommateurs à la recherche d’une sous-compacte branchée, maniable, sophistiquée et conçue pour frapper fort là où ça compte.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Chevrolet Sonic 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Chevrolet Sonic 2017
Chevrolet Sonic 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :J.Pritchard
Photos de la Chevrolet Sonic 2017