Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler 200 2011 : premières impressions

Chrysler 200 2011 : premières impressions

Par ,

Remplaçante de la Sebring, une berline intermédiaire reconnue pour sa médiocrité, la toute nouvelle Chrysler 200 2011 devra d'abord surmonter l'affreuse réputation laissée par sa devancière.

La Chrysler 200 2011 hérite de la plateforme de la vieille Sebring, mais là s'arrêtent les ressemblances. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)

Avec seulement 80 Sebring vendues au pays l'année dernière, «nous n'avons rien à perdre», disait Reid Bigland, président et chef de la direction de Chrysler Canada, en s'adressant aux journalistes lors du lancement médiatique.

Dans ce segment de marché très chaudement disputé, où l'on retrouve entre autres les Chevrolet Malibu, Honda Accord, Ford Fusion et Hyundai Sonata, la Chrysler 200 aura fort à faire pour se démarquer.

Ça commence plutôt bien avec un prix inférieur de 5000 $ à celui de la Sebring. Cherchant à devenir la berline intermédiaire la plus abordable au pays, la 200 devrait s'avérer moins chère que la Fusion (-1300 $), la Sonata (-4400 $) et l'Accord (-6000 $). Mais attention, il ne s'agira pas d'un modèle bon marché. Chrysler promet avec la 200 LX d'entrée de gamme l'air conditionné, le télédéverrouillage des portes, des miroirs électriques chauffants, un éclairage ambiant à DEL, des freins à disque aux quatre roues avec antiblocage et un système de surveillance de la pression des pneus.

Ensuite, on retrouve le même moteur à quatre cylindres de 2,4 litres et la même boîte automatique à quatre rapports que dans l'ancienne génération. La consommation de ce duo atteint 9,9 L/100 km en ville et 6,7 L/100 km sur l'autoroute. Avec la boîte à six rapports en option, ces chiffres passent respectivement à 10,5 et 6,4 L/100 km.

La version Touring de milieu de gamme permet de choisir le nouveau V6 Pentastar de 3,6 litres (avec boîte à six rapports), tandis que la version Limited haut de gamme l'offre de série. Sa consommation s'établit à 11,0 L/100 km en ville et à 6,8 L/100 km sur l'autoroute.

La Chrysler 200 2011 hérite de la plateforme de la vieille Sebring, mais là s'arrêtent les ressemblances. En effet, chaque petit élément ou presque a été repensé, redessiné et retravaillé. Plus basse de 12 millimètres à l'avant et de 6 millimètres à l'arrière, la carrosserie demeure sobre mais quand même beaucoup plus élégante et harmonieuse que la robe bigarrée de la Sebring. Son faciès compact arbore la nouvelle calandre du constructeur qui, à l'image de la Town & Country, présente un emblème ailé au-dessus de plusieurs barres horizontales chromées. Par surcroît, les roues de 18 pouces en option remplissent joliment les ouvertures et lui confèrent un look huppé.

Plus basse de 12 millimètres à l'avant et de 6 millimètres à l'arrière, la carrosserie demeure sobre mais quand même beaucoup plus élégante et harmonieuse que la robe bigarrée de la Sebring. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)