Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler Intrepid et Concorde 1998

Chrysler Intrepid et Concorde 1998

Par ,

L'Intrepid est moins transformée puisqu'elle reprend plus ou moins la calandre de la version précédente. Par contre, un capot encore plus plongeant et des phares à lentille cristalline donnent un air de renouveau. La partie arrière est plus agressive avec une présentation verticale, des feux en évidence et un déflecteur discret formé par le prolongement du couvercle du coffre. Dans les deux cas, ces berlines sont d'une rare élégance et placent Chrysler parmi les leaders ne matière de design innovateur.

Et l'habitacle est dans le même ton. Les stylistes ont également eu la bonne idée de résister à la tentation de trop en faire. La Concorde possède une présentation plus discrète avec ses cadrans avec chiffres blancs sur fond noir, des appliques de simili bois de couleur foncée et une planche de bord aux formes équilibrées. Dans le cas de l'Intrepid, les cadrans à fond blanc et une présentation générale plus agressive veulent intéresser un public plus jeune.

Par contre, ces deux berlines possèdent toutes deux une habitabilité nettement supérieure à la moyenne. Les occupants des places arrière peuvent prendre leurs aises et même les grands gabarits seront en mesure de s'étirer les jambes sans problème. Et même s'ils ont une apparence anodine, les sièges avant sont confortables.

Un V6 exemplaire
Au chapitre de la mécanique, la plate-forme a été révisée afin de la rendre plus rigide tandis que la suspension arrière bénéficie dorénavant d'un renfort transversal en aluminium. L'ancien V6 3,5 litres a également été sérieusement révisé. Sa cylindrée est maintenant de 3,2 litres, son bloc en alliage léger et sa puissance a été portée à 225 chevaux.