Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler Pacifica 2004

Chrysler Pacifica 2004

Par ,

Chrysler Pacifica 2004

En 1999, Chrysler présenta le Citadel, un nouveau concept de véhicule alliant la fonctionnalité d'une mini fourgonnette au luxe d'une berline huppée. La Pacifica, sa descendante directe, arriva dans les salles de montre pour l'année modèle 2004. Elle reprend les valeurs du prototype, soit un véhicule hybride capable de transporter six personnes en tout confort, à mi-chemin entre une mini fourgonnette et une berline de luxe. La Pacifica peut également devenir un véhicule utilitaire sport puisqu'il est possible d'opter pour une version à traction intégrale contre un déboursement supplémentaire de 2,600$. Peu importe la motricité choisie, un seul moteur est proposé, soit un V6 3.5L à simple arbre à cames en tête développant 250 chevaux à 6,400 tr/min et un couple de 250 lb-pi à 3,950 tr/min.

Une seule boîte de vitesses est proposée, à savoir une automatique à quatre rapports offrant la sélection séquentielle des vitesses (sic) dénommée " Autostick". Un nombre incroyable d'options figure au catalogue, des roues chromées en aluminium à un système de navigation sophistiqué, en passant par des sièges arrière chauffants et un ensemble DVD pour les passagers arrière. Il est également possible d'opter pour l'ensemble R comprenant un lecteur de CD/DVD de six disques, l'ouverture du hayon arrière à assistance électrique, et les sièges en cuir chauffants aux deux premières rangées. Le véhicule d'essai était une Chrysler Pacifica à traction avant ayant 547 kilomètres au compteur.

Échelle de prix :

Pacifica FWD : 39,900$
Pacifica AWD : 42,500$

De l'extérieur

Depuis quelques années, Chrysler a su dessiner des carrosseries ayant un style carrément distinctif, joignant la modernité à des valeurs classiques. La Pacifica ne fait pas exception à la règle : c'est ainsi qu'on y retrouve une calandre imposante, des formes droites et sculptées, alliées à une ligne d'ensemble rappelant les véhicules utilitaires sport modernes. De plus, l'aspect général du véhicule dégage une très grande impression de solidité puisqu'il comporte, selon Chrysler, 1/3 de verre et 2/3 de tôle, d'où sa présentation imposante. Cela donne un sentiment de sécurité accrue confirmée par la mention cinq étoiles en cas d'impact décernée par le NHTSA. L'assemblage des différents panneaux se place à l'abri de toute critique, contrairement à ce que Chrysler nous a habitué il y a quelques années.