Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler Pacifica 2005 : essai routier (Extrait vidéo)

Chrysler Pacifica 2005 : essai routier (Extrait vidéo)

Révolution tranquille ! Par ,

* Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur la Chrysler Pacifica *

Révolution tranquille !

Sans tambours ni trompettes, la Pacifica sillonne les routes de l'Amérique du Nord depuis maintenant deux ans. Ce véhicule, dit révolutionnaire selon DaimlerChrysler, connaît cependant un succès fort mitigé et ne réussit pas à séduire le marché cible. Pourtant, cette clientèle est très vaste, puisque le véhicule rejoint à la fois les acheteurs de minifourgonnettes, de voitures familiales et d'utilitaires sportifs. Si le Pacifica a tant fait jaser lors de son arrivée, et que la presse automobile le destinait à une glorieuse carrière, c'est parce que Chrysler a introduit avec ce modèle, une nouvelle catégorie de véhicules, appelée multisegment ou multifonction. Comme son nom l'indique, elle se veut un croisement entre plusieurs types de véhicules. L'objectif était d'offrir le confort d'une voiture, l'habitabilité d'une minifourgonnette et l'aspect sécuritaire d'un utilitaire. Malheureusement, même si la Pacifica répond de façon efficace à ces critères, un essai routier suffit pour comprendre que l'exercice n'est pas au point. Qui sait, peut être que certaines choses ne peuvent tout simplement pas être mélangées !

Design et architecture
 
Photo - Antoine Joubert
D'une construction de type monocoque, la Pacifica utilise une plate-forme modifiée de la populaire Dodge Caravan. Ce n'est donc pas un hasard qu'elle soit assemblée à la même usine, qui est située à Windsor, en Ontario. Malgré une structure commune, la Pacifica propose une robe très élégante, qui se mérite à mon sens plusieurs éloges. L'immense calandre grillagée, les feux de type projecteur, la discrète ligne centrale du capot ainsi que les appliques de chrome apportent à la partie avant, une élégance digne des grandes voitures de luxe. La ceinture de caisse, délimitée par le trait où se situent les poignées de porte, plonge vers l'avant, afin de procurer un petit air sportif à l'ensemble. Selon la version choisie, la Pacifica reçoit aussi de superbes jantes en alliage, qui sur notre modèle d'essai, impressionnaient par un diamètre de 19 pouces. Lors de son introduction, la Pacifica faisait littéralement tourner les têtes des passants. Ses lignes intrigantes et son format peu conventionnel attiraient immanquablement les regards. Aujourd'hui, le véhicule ne dégage plus du tout le même effet, et passe même totalement inaperçu.
 
Photo - Antoine Joubert
Fort élégante, la Pacifica est également très imposante. Pour preuve, ses dimensions sont pratiquement similaires à celles d'une Dodge Grand Caravan, qui ne la surpasse qu'en terme de hauteur. Son design désire également refléter un effet massif, puisque la surface vitrée est moindre que sur la moyenne des autres véhicules du genre. Donc, si la Ford Freestyle, concurrente directe de la Pacifica, vous semble beaucoup plus petite, ce n'est qu'un effet d'optique.

Aménagement intérieur

La Pacifica s'adresse logiquement à ces parents actifs qui passent leur temps à trimbaler leurs enfants au hockey, au ballet, au ski, et ailleurs. Ce qui est moins logique, c'est que ces mêmes parents doivent obligatoirement être prêts à débourser une somme importante pour leur véhicule, en plus des coûts reliés à ces activités. À titre d'exemple, notre modèle d'essai commandait un prix de 53 160 $, soit une facture comparable à celle d'un Acura MDX. En revanche, la Pacifica dorlote ses occupants par un confort extrême et un luxe débordant. Le conducteur se positionne sur un siège bien dessiné, dont les possibilités de réglages sont pratiquement infinies. La version Limited reçoit une sellerie de cuir et suède très élégante, bien sûr accompagnée de l'assise chauffante. Le conducteur bénéficie également d'une position de conduite optimale, grâce au volant inclinable, au siège à réglage électrique et aux pédales, également réglables électriquement.