Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Freestyle 2005 (Extrait vidéo)

Ford Freestyle 2005 (Extrait vidéo)

Le Gregory Charles des véhicules familiaux ! Par ,

Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur le Ford Freestyle.

Le Gregory Charles des véhicules familiaux !


Près de deux ans se sont écoulés depuis l'introduction de la Chrysler Pacifica, qui doit aujourd'hui admettre son échec commercial. Ayant eu le temps de constater les erreurs commises par Chrysler, les têtes pensantes de Ford nous proposent donc aujourd'hui leur vision de ce que doit être un parfait véhicule multisegment. Ce dernier est bien entendu le Ford Freestyle, qui partage l'ensemble de ses éléments mécaniques et structuraux, avec la berline Five-Hundred, également nouvelle en 2005.

Photo - Antoine Joubert - Auto123.com
Si vous n'êtes pas familier avec les multisegments, c'est que cette catégorie de véhicules est passablement nouvelle. Certains se plaisent à dire que GM à lancé le bal en 2002, avec les Buick RendezVous et le Pontiac Aztek, mais je considère personnellement que le premier véritable modèle du genre demeure le Pacifica de Chrysler. Par définition, ce type de véhicule doit conjuguer le côté pratique d'une minifourgonnette, le caractère distinctif d'un utilitaire sport ainsi que l'agilité routière d'une voiture intermédiaire. Évidemment, le tout doit bien sûr être accessible à un public large, et c'est précisément là que Chrysler s'est mis le doigt dans l'oeil, jusqu'au coude.

Ford nous offre donc un Freestyle moins pataud, mieux équilibré et plus accessible que son principal concurrent. Pour preuve, son échelle de prix se situe à mi-chemin entre celle des utilitaires Escape et Explorer. Ford est cependant conscient que le Freestyle ne doit pas se contenter de mieux faire que son homologue chez Chrysler. En plus de cela, sa lourde tâche consiste d'un part à conscientiser le public quant à la pertinence de l'acquisition d'un V.U.S., ainsi qu'à attirer les acheteurs désirant délaisser la minifourgonnette trop banale, ou l'utilitaire trop gourmand.

Design et architecture

En quelque sorte, le Freestyle est la version familiale de la berline Five-Hundred. Je dois admettre que cette voiture, récemment mise à l'essai, m'a laissé totalement indifférent, et particulièrement en matière de style. Hors, il en va tout autrement en ce qui concerne le Freestyle, car même s'il ne peut se mériter le titre du design de l'année (attribué cette année à la Mustang), il possède une personnalité drôlement plus intéressante.

Photo - Antoine Joubert - Auto123.com
La première chose que l'on apprécie du point de vue esthétique est sans contredit la fluidité de ses lignes, qui passeront certainement plusieurs années avant d'être affectées par quelques rides. Son importante surface vitrée, son pare-brise fortement incliné, son long capot plongeant et sa ceinture de caisse parfaitement horizontale ne sont que quelques éléments stylistiques qui lui confèrent ce look sobre et élégant. Pour lui donner un peu de muscle, les designers ont choisi d'opter pour une peinture deux tons, qui se démarque non seulement au niveau des bas de caisse, mais aussi sur les évasements d'ailes, fortement bombés. Pour couronner le tout, on lui a attribué d'imposants longerons de toit tubulaires, ainsi que des jantes d'alliage de 17 pouces, sur les versions SE et SEL, et de 18 pouces sur le modèle Limited.

Si le Freestyle se distingue en matière de style, ses éléments structuraux ne sont pas à dédaigner non plus. En fait, il utilise la même plate-forme que le superbe Volvo XC90, ce qui lui assure une rigidité exemplaire. Parmi les améliorations à apporter au niveau de la carrosserie, on dénote toujours la présence d'une antenne fixe montée sur l'aile avant droite. Aussi, il est dommage de constater que les portières doivent être obligatoirement claquées lors de la fermeture, puisque celui qui les referme doucement n'aura d'autre choix que de reprendre l'opération.